Les horaires de travail ne sont pas du tout adaptés à notre rythme circadien, selon un docteur de l’Université d’Oxford, qui déclare qu’obliger les étudiants et le personnel à travailler avant 10 heures s’apparente à de la torture.

« Obliger le personnel à travailler avant 10 h s’apparente à de la torture. Cela rend les employés malades, épuisés et stressés » déclare le Dr Paul Kelley, du Sleep and Circadian Institute à l’Université d’Oxford (Royaume-Uni). Pour lui, les horaires de travail classiques (9 h — 17 h) sont en total désaccord avec le rythme circadien des adultes avant l’âge de 55 ans. Suivre ce rythme a des conséquences sur nos performances, notre humeur et notre santé mentale.

En ce qui concerne les enfants et les étudiants, les constats dressés par le Dr Kelley sont les mêmes. Plusieurs expériences sur le rythme circadien ont montré que les enfants ne parviennent pas à se concentrer correctement sur leur travail avant l’heure de 8 h 30. Un besoin de sommeil qui grandit à l’adolescence, ainsi, un jeune de 16 ans devrait commencer à travailler à 10 h pour obtenir les meilleurs résultats, et un étudiant autour de 11 h.

Le docteur a d’ailleurs lui-même vérifié ses hypothèses lorsqu’il dirigeait un collège anglais. Il a entrepris de faire commencer les cours à 10 h au lieu de 8 h 30, et les élèves ont eu en moyenne des résultats améliorés de 19 %. Un échantillon trop petit pour en tirer des conclusions, alors le même type d’expérience est actuellement mené sur un échantillon de 300 000 élèves. « Juste en décalant un horaire, vous pouvez améliorer la qualité de vie. Nous avons l’opportunité de faire quelque chose qui bénéficierait à des millions de personnes sur Terre » déclare le Dr Kelley, enthousiaste sur cette expérience.

Nombreuses sont les études à avoir déjà démontré que le manque de sommeil peut être une menace sur notre santé. « La privation de sommeil est une torture », affirme-t-il. « Nous vivons dans une société en manque de sommeil. C’est extrêmement préjudiciable pour l’organisme, vous affectez vos systèmes physiques et émotionnels. Votre foie et votre cœur vivent à un certain rythme et vous les privez des deux ou trois heures de repos dont ils ont besoin. (…) Vous ne pouvez pas modifier votre rythme de 24 heures. Vous ne pouvez pas apprendre à vous lever à une certaine heure. Votre corps est réglé sur le soleil et vous n’en êtes pas conscient, car cela dépend de votre hypothalamus. »

Sources : telegraph, the independant