in

Foie gras en France : L214 dénonce « l’horreur » dans un élevage de canards

Crédits : L214

L’association de protection animale L214 vient de publier une nouvelle vidéo choc. Ces images témoignent des conditions désastreuses dans lesquelles sont élevés des canards reproducteurs destinés à servir la filière du foie gras.

Une véritable bombe sanitaire d’après L214

Ces images ont été filmées ce mois-ci par un lanceur d’alerte dans un élevage de canards reproducteurs des Pyrénées-Atlantiques. Dans des cages défoncées, aux côtés de cadavres en décomposition, des canards tentent de survivre comme il peuvent, entre deux séances de gavage, sur une épaisse couche de déjections. Le flot d’excréments est tel qu’il se déverse à l’extérieur, menaçant à présent de polluer le Saison. Ces eaux hébergent de nombreuses espèces de poissons, mais aussi des mammifères protégés, telle que la loutre d’Europe.

Ces images dépeignent « le pire élevage que nous ayons eu l’occasion de voir depuis les débuts de L214 il y a quinze ans« , constate Sébastien Arsac, directeur des enquêtes de l’association. « Les canards dans cet élevage sont dans un état général extrêmement dégradé. Il y a autant de canards morts que de canards vivants« , peut-on lire également. Cet environnement insalubre, « propice à la multiplication des rats, asticots et insectes » est une « véritable bombe sanitaire« .

Une plainte a été déposée mercredi par l’avocate de L214 au tribunal de Pau pour « cruauté envers animaux« , « abandon« , et « atteinte à l’environnement« . Une pétition disponible ici exige également la fermeture de l’établissement « au plus vite » et « de manière définitive« . Elle demande également que « le propriétaire des lieux soit privé du droit d’exercer une activité d’élevage« .

L214
Des cadavres de canards gisent dans les cages. Crédits : L214

Un audit de l’ensemble des élevages de canards reproducteur

En décembre dernier, l’association nous avait également partagé d’autres images révoltantes filmées dans le Domaine de la Peyrouse en Dordogne, pourtant été récompensé par une médaille d’or au Concours général agricole 2019 par le Ministère de l’Agriculture. Dans ces couvoirs, où l’on ne garde que les canetons mâles, les femelles étaient alors jetées dans des bennes, encore vivantes. À l’intérieur, elles mourraient de faim ou d’asphyxie.

« Ces graves situations, coup sur coup, laissent penser que les carences des contrôles dans le secteur du foie gras sont importantes« , estime L214. Pour ces raisons, l’association va demander au ministère de l’Agriculture « un audit de l’ensemble des élevages de canards reproducteurs et couvoirs de la filière foie gras« .

Suite au passage ce matin d’un vétérinaire dans les locaux, le ministère de l’Agriculture a demandé à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques une « mise en demeure » de l’exploitation, pouvant aller jusqu’à une « suspension d’activité ».