in

Des flamants roses pondent en Angleterre tellement la chaleur est forte

Crédits : WWT

Pour la première fois depuis 15 ans, une espèce rare de flamant rose a pu être observée en train de pondre et de couver des œufs. C’est la Wildfowl & Wetlands Trust (WWT) de Slimbridge (au sud-est du pays) qui a donné l’alerte. Six femelles flamants roses ont été aperçues en train de couver.

Des oiseaux tropicaux qui se sentent comme chez eux

La vague de chaleur qui a balayé l’Europe ces deux derniers mois était tellement forte que les quelques espèces tropicales qui passaient par là se sont senties comme à la maison. C’est ainsi que ces six flamants roses des Andes se sont retrouvés à couver.

Une espèce en danger

Les flamants des Andes, ou Phoenicoparrus andinus, sont originaires des plateaux des Andes d’Argentine, de Bolivie, du Chili et du Pérou. Ils figurent sur la liste rouge des espèces menacées, établie par l’Union internationale pour la conservation de la nature. On estime qu’il reste entre 38 000 et 39 000 spécimens dans le monde.

Selon le laboratoire d’ornithologie de l’Université de Cornell (États-Unis), ces oiseaux se sont reproduits à des taux très bas ces 20 dernières années, ainsi cette ponte est une excellente nouvelle.

flamants roses pelouse
Crédits : Pixabay

La première bonne nouvelle en 15 ans

Le troupeau de flamants roses s’arrête tous les ans dans le parc du Gloucestershire. Mais cela faisait près de 15 ans qu’aucun œuf n’avait été aperçu.

Mark Roberts, directeur de l’aviculture à Slimbridge, explique avoir notamment entrepris de construire des nids pour les oiseaux, ainsi que d’autres actions pour les aider à pondre. Mais malheureusement cela n’avait pas suffi. Il aura fallu une gigantesque vague de chaleur pour pousser les femelles à pondre.

Des œufs qui n’ont pas été fécondés

Les scientifiques ont remplacé les œufs des flamants roses des Andes par ceux d’une autre espèce pour les étudier. Malheureusement, il semble qu’aucun des œufs n’ait été fécondé, aucun oisillon n’a éclos. Les femelles vont donc élever des flamants roses du Chili, qui sont une espèce cousine et très proche de celle des Andes. Faire cet échange pourrait permettre d’encourager les femelles à pondre à nouveau dans le parc de Slimbridge l’année prochaine – selon les aviculteurs.

flamants roses lac
Crédits : Pxhere

Source

Articles liés :