in

Fixer une lumière rouge trois minutes par jour peut limiter le déclin visuel

Crédits : betexion/pixabay

Selon une récente étude, le simple fait de fixer une lumière rouge foncé pendant seulement 3 minutes par jour permettrait d’améliorer considérablement la vision des plus de 40 ans.

Nos rétines contiennent deux types de cellules photo-réceptrices qui sont appelées bâtonnets et cônes. Les premiers nous permettent d’avoir une vision périphérique et nous aident à voir dans des conditions de faible luminosité. Les cônes, de leur côté, nous offrent la possibilité de percevoir les couleurs.

Pour fonctionner, ces deux types de cellules photo-réceptrices tirent leur énergie d’un composé appelé adénosine triphosphate (ATP) qui est produit par leurs mitochondries. Cependant, dès l’âge de 40 ans environ, nos mitochondries commencent à être de moins en moins efficaces. Résultat : nos cellules reçoivent moins d’énergie. C’est pourquoi tous les humains ou presque sont sujets à une perte de vision en vieillissant.

Ceci étant dit, il a précédemment été suggéré que la lumière à longue longueur d’onde couvrant 650 à 1000 nanomètres (couleur rouge foncé) pourrait améliorer les performances mitochondriales. Une équipe de chercheurs de l’Institut d’ophtalmologie de l’University College London (UCL) a donc mis en place une expérience dans le but de tester cette idée. Pour ce faire, 24 volontaires âgés de 28 à 72 ans ont été recrutés.

Fixer une LED pendant 3 minutes

Dans le cadre de cette étude, tous les participants ont dans un premier temps passé une série de tests visant à déterminer le bon fonctionnement de leurs bâtonnets et cônes.

La sensibilité des bâtonnets a d’abord été examinée en demandant aux participants d’essayer de détecter des signaux lumineux faibles dans l’obscurité. Ensuite, la fonction des cônes a été déterminée via un test de contraste de couleur. Grossièrement, il a été demandé aux sujets d’identifier des lettres colorées sur un fond de teinte très similaire.

Une fois ces données recueillies, chaque participant a ensuite été amené à fixer une petite lumière LED émettant une lumière rouge profond (longueur d’onde de 670 nanomètres) trois minutes par jour pendant deux semaines. À noter que nos paupières ne filtrant pas la lumière à ces longueurs d’onde, tous les sujets pouvaient fixer cette petite lampe avec les yeux fermés.

yeux
Fixer une lumière rouge pour limiter le déclin visuel ? Crédits : Pexels

Une meilleure perception des couleurs

Au terme de cette expérience, tous les participants ont ensuite repassé les tests initiaux visant à déterminer la sensibilité de leurs cellules photo-réceptrices. Selon l’étude, tous les sujets de plus de 40 ans ont alors affiché une fonction des cônes améliorée de 22% en moyenne.

Selon l’étude, cette sensibilité aux couleurs était particulièrement prononcée à l’extrémité bleue du spectre. Les chercheurs n’ont pas été étonnés dans la mesure où cette gamme de vision des couleurs est particulièrement affectée par le déclin mitochondrial.

Soulignons que la sensibilité des bâtonnets s’est également améliorée chez ces mêmes sujets, mais de manière moins significative.

Notre étude montre qu’il est possible d’améliorer considérablement la vision chez les personnes âgées en utilisant de brèves expositions à certaines longueurs d’onde lumineuses capables de recharger le système énergétique en déclin des cellules de la rétine, souligne Glen Jeffrey. Un peu comme si nous pouvions recharger nos batteries.

Les résultats de cette étude paraissent donc très prometteurs, d’autant que la technologie utilisée dans le cadre de ces travaux reste bon marché. “Nos appareils nous ont coûté 12 £ (environ 13 euros) à fabriquer, de sorte que la technologie est très accessible aux membres du public“, conclut le chercheur.

Source