in

Finlande : Le premier site de stockage “éternel” de déchets nucléaires va être creusé

Crédits : Rabedirkwenningson/Pixabay

La Finlande a donné son accord il y a quelques jours afin de creuser un site destiné à conserver les combustibles usagés pendant une durée de 100.000 ans.

Le gouvernement finlandais a donné son feu vert à Posiva, une entreprise chargée de la gestion des déchets nucléaires du pays. Cet accord a pris la forme d’une licence accordée à cette société pour construire une unité de traitement du combustible nucléaire usagé ainsi qu’un site de stockage à Olkiluoto, dans le sud-ouest de la Finlande, à proximité du site où Areva construit le futur réacteur nucléaire EPR pour l’entreprise d’électricité finlandaise TVO.

Ce genre de laboratoire creusé dans une profondeur moyenne incarnera le tout premier site au monde d’enfouissement permanent de déchets nucléaires à haute activité (HA) en couche géologique profonde (entre 400 et 450 mètres). Des silos recouverts de cuivre et scellés à la bentonite seront donc présents dans les tunnels du site finlandais.

La société Posiva explique sur son site officiel que le stockage des déchets nucléaires est prévu pour 2020. De plus, il est précisé que l’entreprise sort d’une quarantaine d’années d’études et de recherches, par exemple à propos des structures rocheuses, le but étant de mettre au point une solution de stockage sûre.

Il existe un projet similaire en France : la loi Macron prévoit l’implantation d’un site de stockage près du laboratoire souterrain de Bure (Meuse). Le projet baptisé Cigéo consiste en l’installation d’une telle unité à 500 mètres de profondeur, et ce à l’horizon 2025-2035. Ce projet, qui fait largement débat dans notre pays, concernera également des déchets nucléaires parmi les plus dangereux.

Sources : Sciences et AvenirOuest France