La fin du papier toilette est proche. Voici son remplaçant

rouleau de papier toilette WC cuvette
©Rattankun Thongbun/iStock

Le rouleau de papier toilette n’est pas un article d’hygiène des plus écologiques. Pollution plastique ou chimique, déforestation, destruction des habitats naturels, le papier WC semblerait voir ses jours comptés. Mais qui pourrait donc bien le remplacer ?

Le papier WC remonte à l’Antiquité

Les premières utilisations de papier toilette remonteraient à l’Antiquité. En Chine, on utilisait déjà de fines feuilles de tissu pour ses besoins d’hygiène personnelle, tandis que dans la Rome Antique, une éponge humide piquée sur un bâton aurait fait office de papier WC. Les Grecs auraient quant à eux utilisé des pierres lisses en céramique. Mais il faudra attendre le XIXe siècle pour voir naître le papier toilette tel que nous le connaissons aujourd’hui.

C’est un Américain du nom de Joseph Gayetty qui aurait commercialisé en 1857 le premier rouleau de papier WC, à l’époque baptisé Gayetty’s Medicated Paper. Quelques dizaines d’années plus tard, les frères Scott commencent à produire du papier toilette sous forme de rouleaux, de sorte à faciliter son stockage et son utilisation. Depuis, le papier WC est devenu un outil d’hygiène essentiel dans la plupart des pays occidentaux.

Le papier toilette contribue à la déforestation

Si le papier toilette classique est généralement fabriqué à partir de cellulose recyclée, les versions ultra-épaisses ou extra douces du commerce nécessitent en revanche d’utiliser des fibres neuves. La pâte de bois utilisée pour la confection du rouleau emblématique nécessite ainsi l’abattage de milliers d’arbres, provoquant la destruction de nombreux habitats naturels.

Des rouleaux gourmands en ressources

Outre la déforestation, la production de papier WC demande une grande quantité d’eau pour traiter les fibres de bois, que les feuilles soient recyclées ou non.

Et en fin de vie, lorsque le papier toilette est jeté, on retrouve souvent des feuilles dans les égouts, susceptibles de déverser des produits chimiques dans les eaux usées (notamment les modèles colorés, imprimés ou parfumés). À cela s’ajoute l’enjeu de la pollution plastique : nombreux sont en effet les rouleaux emballés dans un film plastifié. Notons par ailleurs que les rouleaux de papier toilette 100% biodégradables ne sont malheureusement pas majoritaires.

La fin de l’ère de la feuille de papier hygiénique aurait-elle sonné ? Tout porte en tout cas à croire qu’il vaut mieux cesser de s’essuyer pour épargner la planète !

arbres déforestation nature paysage
©Pixnio/CC0

Un papier hygiénique qui ne l’est pas tant

Hygiénique, le papier WC ? À y réfléchir de plus près, s’essuyer au lieu de se laver ne semble pas suffisant pour bénéficier de cette appellation… L’influence du marketing ne doit pas y être pour rien !

Qui n’a jamais expérimenté, après s’être soulagé, certaines difficultés à éliminer quelques résidus de matières fécales impossibles à faire disparaître en un seul passage ? Ne le nions pas, le papier toilette n’est pas fait pour la toilette. D’ailleurs, à force de le passer et de le repasser sur les parties intimes les plus sensibles, il n’est pas exclu de développer des irritations, voire des infections.

Pour une hygiène optimale, les médecins recommandent d’ailleurs d’utiliser de l’eau et du savon après chaque passage aux toilettes… Vous viendrait-il à l’idée d’essuyer le contenu de la couche d’un bébé avec une feuille de papier, aussi fine soit-elle, pour le changer ? Un retour en arrière s’impose.

papier toilette rose feuilles rouleaux
©Jackmac34/Pixabay

Ces pays qui n’utilisent pas de papier toilette

Certains pays du monde n’ont pas pour habitude d’utiliser du papier toilette, lui préférant volontairement ou non d’autres méthodes d’hygiène personnelle. C’est notamment le cas de l’Inde où il est courant d’utiliser de l’eau (et sa main gauche) pour se nettoyer après s’être soulagé.

Au Japon, le papier WC n’est pas non plus très répandu. Et pour cause : les washlets, ces WC japonais ultra-connectés, intègrent une fonction de nettoyage à l’eau permettant de nettoyer son arrière-train sans papier.

En Corée du Sud, comme dans d’autres pays du monde, nombreuses sont les toilettes publiques équipées de douchettes. Enfin, en Afrique, il est fréquent d’utiliser des matériaux naturels comme des feuilles, de la mousse ou du sable pour se rafraîchir après avoir fait ses besoins.

toilettes publiques Inde latrines
©Dennisjim/iStock

Comment remplacer le papier WC ?

Le rouleau de papier WC semble apparaître comme un véritable totem des toilettes occidentales, énième preuve de l’aseptisation croissante de notre société. La pénurie de papier toilette lors de la crise sanitaire du coronavirus ne faisant que renforcer cette idée.

Pourtant, remplacer le papier toilette n’est pas une sinécure, même si de nombreuses alternatives plus respectueuses de l’environnement (et de la flore intime) existent, comme la douchette, le WC japonais (le fameux washlet) ou encore le papier toilette lavable qui se présente sous la forme de quelques lingettes en coton réutilisables. Un équipement aujourd’hui considéré comme désuet pourrait aussi revoir le jour avec succès : le fameux bidet.

toilettes WC cuvette bidet remplacer papier
©Bet_Noire/iStock