in ,

Feu vert des Etats Unis pour commercialiser la pomme OGM qui ne brunit pas

Crédits : TBIT / Pixabay

En 2010, la société canadienne Okanagan Specialty Fruits déposait aux États-Unis une demande d’autorisation de culture et de commercialisation de sa pomme « Arctic », une pomme transgénique modifiée pour retarder le brunissement du fruit après son épluchage. La semaine dernière, les États-Unis ont approuvé la mise sur le marché de cette pomme.

Vendredi dernier, le ministère américain de l’Agriculture (USDA) a donc donné son feu vert pour la commercialisation de la pomme canadienne « Arctic », conçue pour ne pas brunir une fois épluchée, en indiquant « qu’elle ne représentait aucune menace pour les secteurs agraires concurrents et n’était pas susceptible d’avoir un quelconque impact négatif sur l’environnement végétal ou humain ».

Pour parvenir à ce résultat, la société Okanagan Speciality Fruits a déclaré, par le biais de son président Neal Carter, avoir utilisé la technique dite de l’interférence, pour retirer simplement l’enzyme qui provoque normalement brunissement. Toujours selon l’entreprise, cela représente un fort atout économique, car ce « problème » de brunissement freine la commercialisation du fruit et encourage le gaspillage alimentaire.

Il faudra maintenant attendre quelques années pour voir ces pommes envahir les rayons des supermarchés américains, la société canadienne étant actuellement en phase de tests avec la FDA (Food and Drug Administration) pour s’assurer que ce produit ne comporte aucun risque sanitaire à le consommer. Ne restera ensuite qu’à convaincre les producteurs de la cultiver, et les consommateurs de la manger…

Sources : gizmodo, infogm