in

Pour la première fois, une femme transgenre a pu produire du lait et allaiter son enfant

Crédits : Pixabay / StockSnap

Une femme de 30 ans est récemment devenue la première femme transgenre répertoriée à ce jour à allaiter son enfant, et ce pendant une durée de six semaines.

Après des mois d’hormonothérapie l’année dernière, elle pourrait être la première femme transgenre connue dans la littérature académique à allaiter son enfant. C’est en tout cas ce que révèle une étude de cas publiée le mois dernier dans la revue Transgender Health. Le patient initial – qui n’avait pas subi de chirurgie de changement de sexe – a ici été soumis à un traitement hormonal comprenant de la spironolactone pour supprimer les effets de la testostérone, ainsi que de l’estradiol et de la progestérone – deux hormones féminines – pour imiter le stade hormonal de la grossesse, selon l’article.

Un mois après ce traitement, la désormais jeune femme de 30 ans produisait des « gouttelettes » de lait. Après avoir commencé à utiliser un tire-lait afin de stimuler ses seins, elle produisait trois mois plus tard environ 227 grammes de lait par jour. La patiente aurait ainsi allaité son enfant pendant les six premières semaines. Le pédiatre du nourrisson a par ailleurs déclaré que « la croissance, l’alimentation et les habitudes intestinales de l’enfant étaient appropriées au développement ». Au bout de six semaines, le couple a toutefois dû compléter l’allaitement par du lait infantile afin de garantir un apport nutritionnel suffisant à l’enfant.

Tamar Reisman, endocrinologue au Centre pour la médecine et la chirurgie transgenres de l’hôpital Mount Sinai, à New York, a par ailleurs déclaré qu’à l’âge de 6 mois, le bébé était toujours « heureux, en bonne santé et très mignon ». Si les chercheurs doivent encore s’assurer que le lait maternel produit est assez nutritif, et que cet allaitement n’a pas d’effets négatifs sur le bon développement physique et mental de l’enfant, cette approche pourrait prochainement être proposée aux femmes transgenres désireuses d’allaiter leur bébé.

Source