in ,

Une femme avec deux utérus accouche de deux bébés à quelques heures d’intervalle

jumeaux naissance utérus
Crédits : EKSTAZA/istock

Kelsey Hatcher, une femme diagnostiquée avec un didelphys utérin (deux utérus) à l’âge de 17 ans, a récemment donné naissance à deux petites filles, Roxi et Rebel, à l’hôpital de Birmingham de l’Université d’Alabama. Les bébés sont même nés à quelques heures d’intervalle, Roxi étant née le 19 décembre à 19 h 45 et Rebel le 20 décembre à 6 h 10.

Deux utérus

Le didelphys utérin est une malformation rare dans laquelle une femme présente deux utérus distincts au lieu d’un seul. Elle résulte d’une anomalie congénitale du développement embryonnaire et survient plus précisément lorsque les canaux de Müller, des structures embryonnaires qui forment les organes reproducteurs féminins, ne fusionnent pas correctement pendant le développement fœtal.

Chaque moitié de l’utérus est généralement associée à sa propre trompe de Fallope et son propre col de l’utérus. En plus des deux utérus, certaines femmes atteintes de didelphys utérin peuvent également présenter deux vagins. Il s’agit d’une situation relativement rare qui touche environ 0,3 % de la population féminine.

Les femmes atteintes de didelphys utérin peuvent connaître des grossesses normales, mais cette malformation est associée à un risque légèrement accru de complications telles que des fausses couches, un faible poids à la naissance et un travail prématuré. La variabilité des symptômes et des complications dépend de la gravité de l’anomalie anatomique et de la présence d’autres pathologies médicales associées.

Le didelphys utérin est souvent diagnostiqué lors d’une échographie ou d’une imagerie médicale réalisée pour des raisons médicales ou obstétricales. Sa prise en charge peut varier en fonction des symptômes et des complications éventuelles. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être envisagée pour corriger les anomalies anatomiques ou traiter les problèmes associés.

Il est important de noter que malgré la rareté du didelphys utérin, de nombreuses femmes qui en sont atteintes peuvent mener des grossesses normales et donner naissance à des bébés en bonne santé, comme en témoigne cette grossesse double, qui est encore plus rare.

utérus
Crédits : Ivan-balvan/istock

Deux foetus, chacun dans son utérus

Kelsey Hatcher, qui avait déjà eu trois grossesses typiques, avait été surprise d’apprendre lors d’une échographie qu’elle portait deux filles, chacune dans son propre utérus. On parle alors de grossesse dicavitaire. Dans ce cas de figure, chaque œuf a été fécondé séparément dans chaque utérus. Le Dr Richard O. Davis, co-gestionnaire de la grossesse, a déclaré que les chances de voir ce phénomène étaient de « une sur un million ».

En plus d’avoir chacun leur utérus, chaque bébé a pu bénéficier de son propre sac amniotique, placenta et cordon ombilical, offrant ainsi plus d’espace pour leur croissance et leur développement.

La grossesse a été déclenchée à 39 semaines. Chaque bébé avait son équipe médicale dédiée. Le travail a été géré de manière unique dans la mesure où la maman ressentait des contractions dans les deux utérus simultanément. Roxi et Rebel ont été décrites comme des « jumelles fraternelles », bien qu’elles aient partagé l’expérience unique d’être chacune dans un utérus distinct.

La naissance de ces deux filles a été un événement extraordinaire qui illustre une fois de plus la complexité et l’imprévisibilité du domaine de l’obstétrique.