in

Insolite : une fausse carte des États-Unis sur la montée des eaux likée plus de 100 000 fois

Crédits : @mrj880 / Twitter

Les Américains ont-ils un niveau médiocre en géographie ? Sans vouloir mettre tout le monde dans le même panier, une cartographie douteuse a récemment reçu l’aval de plus de 100 000 personnes sur Twitter. Cette carte évoquait la montée des eaux aux États-Unis et plaçait la mer Méditerranée en plein milieu du pays.

Une carte douteuse devient virale

Les États-Unis, ce pays où certains médias ont déjà par le passé commis de grotesques erreurs en plaçant sur des cartes la ville de Toulouse dans le nord de l’Italie, Cannes dans le nord-Ouest de l’Espagne, Londres dans l’extrême Est de l’Angleterre ou encore Hong-Kong au Brésil. Par ailleurs, les vidéos mettant au défi des passants de placer un pays sur une carte vierge de nomenclature avec seulement les frontières politiques sont légion sur le Web et connaissent des taux d’échec retentissants.

Doit-on penser que tous les Américains ont un problème avec la géographie et surtout la cartographie ? Certainement pas. Néanmoins, le fait est qu’une nouvelle carte plus que douteuse estampillée Google Earth a récemment fait polémique. Postée par un certain Michael (@mrj880) sur Twitter le 9 juillet 2022, la carte en question totalise aujourd’hui environ 102 000 likes et plus de 9 000 retweets.

Voici le message accompagnant le fameux tweet : « Les scientifiques indiquent que cette carte représente les États-Unis dans trente ans si nous n’inversons pas le changement climatique » (voir ci-dessous).

Une véritable aberration géographique

Il faut dire que la publication semble partir d’une bonne intention en sensibilisant à propos du réchauffement climatique. Seulement, voilà, vous l’aurez sûrement très rapidement découvert : la carte est tout simplement ridicule. En effet, la mer Méditerranée a été placée en plein milieu des États-Unis et surtout en présentant les contours terrestres des pays européens, ce qui constitue une véritable aberration géographique. Ainsi, nous retrouvons la Corse en plein milieu du Wyoming, le détroit de Gibraltar en Californie, la Crète partagée entre le Missouri et le Tennessee ou encore la Sicile au Kansas. Citons également la Côte d’Azur en plein parc naturel du Yellowstone, Istanbul dans le Michigan et la mer Noire au niveau des Grands Lacs.

Enfin, il faut savoir que la carte montre un état en particulier semblant complètement épargné par le phénomène : la Floride. Or, il s’agit là encore d’une erreur monumentale dans la mesure où la Floride est l’un des états des États-Unis les plus menacés par le réchauffement climatique. En 2021, le National Geographic soulignait même l’urgence de surélever le littoral floridien, surtout au sud, avant que l’eau ne monte.