in

Fatigue, irritation : quels sont les effets de la chaleur sur notre comportement ?

Crédits : iStock

La récente vague de canicule dans notre pays a suscité quelques questions. Parmi ces dernières, il y a celle concernant notre comportement. Il est vrai que les fortes chaleurs peuvent nous fatiguer, nous irriter ou encore jouer sur notre appétit !

Capacités physiques et fatigue

La semaine dernière, la terrible canicule à l’œuvre en France a certainement diminué de nombreuses personnes. En effet, les fortes chaleurs agissent directement sur la température de notre corps, si bien que celui-ci doit dépenser de l’énergie pour la réguler. Ainsi, nous sommes assujettis à des coups de pompe pouvant aller jusqu’au mal de tête, voire à des nausées.

Cette fatigue est également le fruit de la transpiration, faisait perdre de l’eau et surtout du sel. Il est ainsi question d’éventuelles chutes de tension. Il n’est donc pas étonnant de constater que nos capacités physiques sont amenuisées en cas de fortes chaleurs. Nous avons aussi pour certains une impression de ralenti, de réflexes moins présents, et surtout d’une capacité réduite à récupérer d’un effort. Par ailleurs, ces éléments sont accentués si l’on ne boit pas assez d’eau.

Il s’avère également que la chaleur peut impacter la libido pour les raisons évoquées ci-avant. Cela va donc de pair avec une volonté moins présente de s’adonner à une activité physique intense.

thermomètre canicule
Lorsque le mercure est au plus haut, notre organisme est perturbé !
Crédits : Pixabay

Perte d’appétit et irritabilité

En réalité, il n’est pas question d’une perte d’appétit mais plutôt d’une envie de manger plus léger. En effet, chaleur rime avec un besoin plus réduit en calories du côté de l’organisme. En hiver, le contraire se produit car le corps brûle davantage de calories pour se réchauffer. Par ailleurs, lorsqu’il fait très chaud, le corps rechigne en quelque sorte à fournir des efforts concernant le fait de s’alimenter et de digérer.

La chaleur joue également sur le mental. En effet, ces conditions peuvent mettre mal à l’aise et influencer notre humeur. Nous devenons donc plus enclins à l’irritabilité et à l’énervement, surtout que nous autres européens ne sommes pas vraiment habitués à de telles températures. En revanche, la présence de soleil est plutôt source de bien-être, idéale pour les personnes en proie à des baisses de moral.

Sources : Le Figaro20minutes

Articles liés :

Été 1911 : la terrible canicule fait plus de 40 000 morts en France

Vagues de chaleur et canicules : comment se forment-elles ?

45,9°c ! Le record historique de chaleur en France est tombé dans plusieurs villes

Notez cet article