in

Faites bouillir vos œufs à la perfection avec ce calculateur !

Crédits : lauryann / Pixabay

Parfois, faire bouillir un œuf est un casse-tête. Le problème n’est autre que sa cuisson et plus précisément, son temps de cuisson. Un scientifique polonais a élaboré un calculateur en ligne définissant le temps de cuisson parfait pour chaque œuf.

Une cuisson basée sur une formule mathématique

Les œufs sont certainement un des aliments offrant le plus de possibilités en matière de cuisine. On les prépare souvent à la poêle (œufs brouillés, au plat ou en omelette). Toutefois, dans le cas des œufs mollets, durs, pochés ou à la coque, on doit alors utiliser une casserole d’eau bouillante. Et c’est là que les choses se corsent pour certains. Faire bouillir un œuf nécessite un temps de cuisson précis afin d’obtenir ce que l’on recherche.

Une publication du média Science Alert datant de 2018 évoquait une avancée sympathique en matière de cuisson des œufs. Expert en physique quantique, le polonais Miłosz Panfil a mis au point un calculateur en ligne (en anglais) basé sur une formule mathématique. Cette formule, élaborée auparavant par Charles DH Williams à l’Université d’Exeter (Royaume-Uni) avait pour but de calculer le temps de cuisson parfait des œufs à la casserole.

calculateur oeuf
Crédits : capture d’écran / Omni Calculator

Une formule qui ne laisse rien au hasard

Habituellement, on évalue à six minutes le temps d’ébullition pour un œuf mollet et à neuf pour un œuf dur. Malgré ces temps de cuisson déjà définis, il arrive que passé une dizaine de minutes, l’œuf soit encore coulant. Miłosz Panfil explique que chaque œuf a son temps de cuisson en fonction de sa taille, sa température et même l’altitude à laquelle se trouve la personne qui le prépare. Avec son calculateur, le physicien désirait simplifier la vie des amateurs d’œufs potentiellement découragés à l’idée d’effectuer le calcul directement à l’aide de la formule. D’ailleurs, la voici :

t = m x K x log (rjb * (T œuf – T eau)/(T – T eau))

“t” signifie le temps, “m” la masse, “K” la conductivité thermale de l’œuf et “rjb”, le ratio jaune/blanc. “T œuf” est relatif à la température de l’œuf et “T eau”, à la température de l’eau. Le “T” seul exprime la température entre le jaune et le blanc.

Rappelons au passage que lorsque l’on fait bouillir un œuf, le blanc est exposé en premier, d’où l’intérêt de calculer la différence de température entre les deux. Or, cette température doit être maintenue à 77°C maximum dans le cas d’un œuf dur. Le but ? Éviter que le sulfure d’hydrogène du blanc ne se mélange au fer du jaune. Vous vous demandez quel est l’intérêt de connaître l’altitude à laquelle nous nous trouvons ? Plus nous sommes hauts, plus la température ambiante est basse. Ainsi, l’eau a besoin de davantage de temps pour bouillir. Et lorsque nous nous trouvons en haute altitude, l’eau ne peut pas bouillir, car celle-ci est incapable d’atteindre les 100°C.