in

Faire son lit le matin : une (très) mauvaise habitude selon la science

lit allergie
Crédits : penyushkin/iStock

Chacun apprend à faire son lit dès le plus jeune âge, et ce, depuis des générations. La couverture, les draps et les oreillers sont remis d’aplomb presque immédiatement après avoir posé les pieds au sol. Seulement, d’après un rapport scientifique britannique, cette routine serait malsaine pour la santé. En cause, les millions de petites bêtes qui élisent domicile et se multiplient dans notre literie. La science vous met donc en garde contre une habitude qui favorise la prolifération des acariens, et par conséquent vous expose à de sérieuses allergies.

L’humain, un festin de roi pour les acariens

Une étude britannique datant de 2006 et parue dans le journal Experimental and Applied Acarology en étonnerait plus d’un. En effet, elle préconise de ne pas faire son lit le matin avant de partir à l’école ou au travail. Mais pourquoi devrait-on changer cette habitude, à première vue sans risque aucun, que nos parents et grands-parents ont mis tant de temps à nous inculquer, et qu’eux-mêmes tiennent de leurs aïeux ? Tout simplement parce que si nous rabattons draps et couvertures sans les avoir aérés, nous créons de ce fait un joli nid douillet pour les acariens, avec qui nous partageons notre couche chaque nuit.

acariens fibres
Crédits : selvanegra/iStock

Ces animaux microscopiques invisibles à l’œil nu (0,02 mm de long) sont environ 1,5 million, évoluant partout à travers les fibres de notre lit. Ils s’alimentent de peaux mortes et survivent grâce à l’humidité ambiante, se nichant dans les coins obscurs. Par ailleurs, ces petites bestioles possèdent des cellules qui interceptent la vapeur de l’air, avec lesquelles elles s’hydratent. Elles se multiplient donc à l’aide de votre corps, qui leur assure eau et nourriture à volonté. De plus, leurs excréments contiennent un allergène qui peut déclencher des crises respiratoires mimant les symptômes de l’asthme.

Une manie à proscrire le matin

Par conséquent, les scientifiques conseillent à tous de laisser la literie respirer, sans border les draps tels que vous l’avez probablement toujours appris. Au contraire, il vaut même mieux réajuster tout ça le soir, juste avant d’y prendre place. En effet, plus le linge est à l’air libre, plus les acariens auront du mal à survivre. L’atmosphère renouvelée de la pièce assèche les parasites, et la lumière du Soleil les détruit. Bien entendu, le meilleur moyen de s’en débarrasser est d’effectuer un entretien régulier, en remplaçant notamment le linge de lit toutes les deux semaines. Cela évite ainsi une infestation d’indésirables qui pourrait gâcher votre vie sans que vous ne sachiez trop pourquoi.

lit
Crédits : penkanya/iStock

Vous l’aurez compris, si vous voulez éviter une invasion d’animaux allergènes, veillez à défaire le lit tous les matins, en laissant chaque linge s’oxygéner convenablement durant la journée. Le seul risque auquel vous pourriez éventuellement vous retrouver confronté réside dans la réaction de vos proches. Aussi, avant de vous laisser admonester à tort et à travers, expliquez donc qu’une belle nuit passée entre les bras de Morphée commence par une literie saine, en brisant au passage certains codes ancestraux.