in

Extrême Hammocking, la nouvelle discipline pour dormir au dessus du vide

Crédits : heliofil / Pixabay

Amoureux de sensations fortes, voici l’extrême hammocking ou “hamac de l’extrême”. Cette discipline comporte deux caractéristiques très éloignées les unes des autres. Il s’agit de suspendre un hamac à plusieurs mètres de hauteur entre deux falaises, puis de se reposer au-dessus du vide. Sympa non ?

Escalader une montagne et hisser des hamacs à plusieurs mètres du sol entre deux falaises, voire centaines de mètres, tel est le destin des adeptes de l’extrême hammocking. Il est évidemment possible de comprendre qu’après de tels efforts, se reposer en étant suspendu de cette façon peut être assez jouissif, surtout avec la vue offerte aux randonneurs suivant les endroits choisis. Certains l’associent d’ailleurs à la slackline, cette longue sangle hyper tendue sur laquelle il est possible de jouer au funambule.

Les adeptes de cette discipline partagent leurs expériences sur la toile par le biais des réseaux sociaux, dont Instagram, sous le hashtag #extremehammocking.

Depuis son apparition en 2012 en Italie sur le Monte Pianna (2324m), l’extrême hammocking est devenu une véritable discipline de sensations fortes, faisant de plus en plus d’émules à travers le monde. Depuis, les pionniers du hamac extrême se réunissent chaque année afin de se détendre en groupe et profiter de la nature, mais également dans le but de faire passer un message de paix, puisque les hamacs aux couleurs de l’ arc-en-ciel expriment un sentiment “peace and love”, vantant les mérites de l’entraide et de la solidarité.

Mais pourquoi avaient-ils choisi le Monte Pianna ? La raison est simple : une bataille avait opposé l’Italie à l’Autriche-Hongrie pendant la Première Guerre mondiale, dont aucun des camps n’était sorti vainqueur, perdant chacun près de 14.000 soldats.

Sources : Easy VoyageGentsideGizmodo

Crédit photos : Wahlhuetter