in

Comment expliquer ces étranges sons émis par les lacs gelés ?

capture video

Bien qu’ils semblent totalement figés dans le temps et être de véritables havres de paix, les lacs gelés peuvent offrir à entendre des sons incroyables comme tout droit sortis de films de science-fiction. Comment expliquer cet étonnant phénomène ?

Alessandra Potenza est journaliste pour The Verge et elle raconte dans un article l’expérience qu’elle a vécue pour le Nouvel An passé avec des amis dans une maison sur les rives d’un lac gelé à Rikkenstorp à quelques heures de Stockholm, en Suède. Sortis admirer les étoiles au bord du lac, ils ont entendu un immense bruit de claquement de fouet, « la chose la plus incroyable que j’ai jamais entendue », déclare-t-elle. « Croyez-le ou non mes amis. C’est un des sons les plus cool que vous puissiez entendre. Un lac gelé a l’air arrêté dans le temps, mais en fait, il continue de gémir et cela ressemble au son émis par les blasters dans Star Wars ».

Voici une vidéo dans laquelle on peut entendre cet étonnant phénomène en Colombie Britannique, au Canada.

'Singing Ice '

Amazing natural ice pressure sounds of the Gun Lake in British Columbia , enjoy the view and inspiring concert.(recorded on the surface of the ice)

Publié par Mesmerizing Instruments and Sounds sur vendredi 22 janvier 2016

Ce phénomène a été observé dans de nombreuses régions du monde, notamment capturé dans cette vidéo de 2014 devenue virale visionnée près de 12 millions de fois dans laquelle un homme s’éclate en découvrant le son émis par les ricochets sur un lac gelé d’Alaska (3 min 50 s) :

Ces sons se produisent en réalité généralement quand il y a des fluctuations de température, ce qui amène la glace à s’étendre et se contracter. Ces déplacements de la glace provoquent toutes sortes de fréquences sonores, hautes et basses. Les vibrations se déplacent à travers la glace, mais les hautes fréquences se déplacent plus vite que les fréquences basses et atteignent vos oreilles en premier. Pour entendre ces sons, il faut tout de même se tenir à la bonne distance de sorte que les hautes fréquences aient assez de temps pour envahir les basses fréquences.

Source