in

Une expérience de téléportation réussie pour la première fois sur 25 km !

Crédits : Jin Zan / Wikimedia Commons

La téléportation alimente tous les fantasmes depuis la saga Star Trek et le film La Mouche. Et si nous pouvions voyager par ce biais ? Ou transformer La Poste ? Quelle révolution ! Mais ne nous emballons pas… Il ne s’agit pas de la téléportation d’un individu ou d’objets matériels. Les motivations de ces expériences sont bien plus terre à terre. Nous avons réussi à téléporter un photon, cela n’a l’air de rien, mais il s’agit d’une avancée considérable pour la mécanique quantique et la bien nommée discipline de la « téléportation quantique ».

« L’expérience, réalisée au sein du laboratoire du professeur Nicolas Gisin, constitue une première, et pulvérise simplement l’ancien record de six kilomètres établi il y a 10 ans par la même équipe de l’Université de Genève (Unige) » selon cette dernière.

Le groupe de physique appliquée de l’université de Genève menée par Nicolas Gisin a réussi une prouesse qui mérite d’être soulignée. En effet, les chercheurs ont réussi à téléporter un photon à l’état quantique sur une distance de 25 km de fibre optique. À savoir qu’il y a 6 ans, la même équipe a pu réaliser une prouesse similaire, mais sur une distance de 6 kilomètres.

L’expérience s’est ainsi déroulée avec deux photons A et B : le long d’une fibre optique, le photon A fut propulsé tandis que le photon B fut placé dans un cristal (genre de moyen de contenir l’information du photon). Le photon A, situé dans la fibre optique à 25 kilomètres du photon B fut par la suite percuté par un photon C. Constat : l’information contenue dans ce dernier a pu arrivé jusqu’au cristal, sans que les deux premiers photons ne se soient rencontrés.

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, cette performance servira principalement au système financier. Pas de biens matériels, pas d’individus (pour l’instant !), mais il est question ici d’envoyer des messages cryptés en apportant la certitude qu’une interception est impossible. Tout le monde connait la perméabilité d’internet et les risques d’interception de données cruciales pour certaines entreprises, états et particuliers. Ce moyen de cryptage constituera selon les scientifiques un nouveau bouclier anti cybercriminalité.

Pour approfondir ? « L’impensable Hasard, non-localité, téléportation et autres merveilles quantiques » (de Nicolas Gisin, aux éditions Odile Jacob) est un ouvrage relatant avec pédagogie les expériences d’intrication quantique et les applications possibles dans le futur.

Sources : Sciences et AvenirLa Presse.ca7sur7.be