in

Exceptionnelle découverte d’une pierre sculptée de symboles pictes

Montage Sciencepost - Crédits : Université Aberdeen

Une équipe d’archéologues de l’Université d’Aberdeen a fait l’étonnante découverte d’une pierre sculptée de symboles lors de recherches d’un ancien bâtiment picte. Ce bloc témoigne de la culture des Pictes, une civilisation occupant une partie du territoire de l’Écosse actuelle, dont nous ne savons encore que peu de choses.

Cette équipe de recherche, présente à Aberlemno en Écosse, passait en revue le sol de ce village connu pour abriter des trésors ancestraux du peuple picte en espérant y déceler une quelconque ruine ensevelie. Et surprise : elle y trouva une pierre gravée de la taille d’une hauteur d’homme datant de plus d’un millénaire. Il n’a été retrouvé en tout et pour tout que 200 artefacts comme celui-ci. Les Pictes, fédération de tribus, vécurent au nord et à l’est de l’Écosse actuelle à partir du IIIe siècle. Ils disparurent au milieu du IXe siècle, probablement dilués dans d’autres sociétés gaéliques lors de la création de l’Écosse médiévale.

« La pierre a été retrouvée encastrée dans le dallage d’un immense édifice du XIe ou XIIe siècle. Le pavage comprenait des pierres pictes et des exemples d’art rupestre de l’âge de bronze. Ce qui est passionnant, c’est que le bâtiment des XIe et XIIe siècles semble avoir été construit directement au-dessus de couches (…) remontant à la période picte« , a déclaré le professeur Gordon Noble, dirigeant du projet, sur le site de l’Université d’Aberdeen.

pierre picte excavation
L’équipe extrayant la pierre à Aberlemno / Crédits : Université Aberdeen

Une découverte unique en son genre

Selon les chercheurs, la pierre daterait du Ve ou VIe siècle. Plusieurs strates de symboles s’étalant sur plusieurs siècles s’y trouvent, a contrario des autres pierres existantes déterrées. Cette singularité est une aubaine pour permettre une étude plus approfondie de la civilisation picte et de ses mœurs, ainsi que de l’influence du christianisme au fil des âges.

« La découverte de cette nouvelle pierre picte et la preuve que ce site a été occupé pendant une si longue période offriront de nouvelles perspectives sur cette période importante de l’histoire de l’Écosse et nous aideront à mieux comprendre comment et pourquoi cette partie de l’Angus est devenue un paysage picte clé et, par la suite, une partie intégrante des royaumes d’Alba et d’Écosse », explique Gordon Noble.

pierre picte
Les différentes couches de la pierre gravée de symboles pictes d’époques différentes / Crédits : Université Aberdeen

Il s’agit donc de l’une des plus remarquables découvertes de ces trois dernières décennies dans la région. La pierre a été envoyée au laboratoire de conservation grâce au soutien du service archéologique de l’Aberdeenshire. Elle sera ensuite conservée et exposée au public une fois les analyses de l’artefact abouties.

De nombreuses questions se posent encore sur cette période historique parsemée de zones d’ombre et des trésors encore enfouis restent à découvrir pour ces archéologues dans cette zone propice à compréhension de la culture picte, emblématique du passé de l’Écosse, ainsi que sur d’autres parties du territoire où d’importantes découvertes liées à différents moments de l’Histoire ont déjà eu lieu.