in ,

Évolution : notre main est déjà transformée par l’usage du smartphone !

Crédits : GoodFreePhotos

Il y a quelque temps, un opérateur téléphonique britannique a mené une enquête, et a indiqué que 5 % des habitants du Royaume-Uni avaient un pouce plus gros que l’autre à cause de l’usage du smartphone. Sans surprise, les jeunes sont les plus touchés !

Depuis l’apparition de l’Homme sur Terre, celui-ci a beaucoup évolué. Cependant, cela a pris des millions d’années ! Selon la société de téléphonie britannique O2, une décennie d’utilisation du portable aurait transformé la main humaine. C’est ce qu’explique son rapport baptisé O2 Mobile Life Report publié en 2016.

Selon O2, il s’agit d’un rapport destiné  à mieux comprendre la relation entre les consommateurs et leur smartphone. Ainsi, 5 % des Britanniques auraient un pouce plus gros que l’autre, une conclusion tout de même à relativiser dans la mesure où l’échantillon sur lequel a enquêté la société est relativement faible (2000 personnes).

Le rapport indique que les consommateurs passent en moyenne deux heures par jour sur leur téléphone, ce qui aurait donc un impact au niveau du pouce. Selon O2, un pouce travaillant plus que l’autre peut être jusqu’à 15 % plus volumineux, ce qui serait le cas de 13 % des personnes âgées de 18 à 34 ans.

Le rapport d’O2 a également mis en lumière le fait que certains consommateurs ont développé un creux au niveau des auriculaires (petits doigts), en raison de la manière avec laquelle ceux-ci tiennent leur smartphone. L’enquête rapporte que près d’un tiers des personnes interrogées estiment que leur corps a évolué en raison de l’utilisation du smartphone – et que celui-ci continuera de s’adapter.

D’autres informations ont également été dévoilées : 20 % des personnes interrogées se sont déjà endormies avec leur téléphone à la main et 19 % estiment ne pas pouvoir se passer de leur machine durant une journée. D’autre part 5 % pensent avoir des « vibrations fantômes » les prévenant d’une alerte message ou autres alors que ce n’est pas le cas. Ils sont 15 % à croire que leur smartphone les fera vivre plus longtemps (27 % pour les 18-34 ans), chiffre à mettre en lien avec le fait que 30 % des sondés utilisent les applications de fitness sur smartphone.

Sources : Futura SciencesDaily Geek Show

Articles liés :

Contrôler votre smartphone avec votre nez, ça vous tente ?

Même éteint, un smartphone fait perdre la concentration

Balayez votre écran de smartphone, votre batterie se recharge !