in ,

Pour éviter l’amputation, sa main a été greffée sous la peau de son abdomen

Crédits : iStock

Frank Reyes, 87 ans, vient de passer trois semaines avec sa main placée bien au chaud sous la peau de son abdomen. Et pour cause, c’était le seul moyen d’éviter l’amputation.

N’y voyez aucune expérience « étrange », mais une stratégie thérapeutique des plus ingénieuses. Gravement brûlé à la main gauche, Frank Reyes aurait dû perdre sa main, gravement brûlée lors d’un banal changement de pneu. Mais c’était sans compter sur les médecins du Houston Methodist Hospital (Houston, États-Unis), qui ont usé d’une méthode incroyable afin de préserver au maximum les tissus et favoriser leur cicatrisation. Ces derniers ont choisi de placer chirurgicalement la main de leur patient sous la peau de son abdomen (entre le thorax en haut et le petit bassin en bas). Il passera trois semaines avec sa main dans le ventre, le temps que de nouveaux vaisseaux sanguins puissent se former.

Informé par sa petite-fille du procédé pour le moins insolite de l’opération, Franck s’est dit « très amusé ». Il faut dire que sans une telle technique de chirurgie, notre patient aurait tout simplement perdu ses doigts. En train de changer un pneu, le cric aurait tout simplement glissé et coincé la main de Franck contre un métal alors brûlant, cuisant littéralement les tissus et tendons du pauvre homme pendant plus d’une demi-heure. Les méthodes de soins traditionnelles n’y feront rien et une greffe de peau sera jugée insuffisante par les médecins. Décision est prise, la main sera « collée » sous l’abdomen.

L’opération fut un succès, et la technique semble avoir fonctionné puisque Frank Reyes espère déjà bientôt retrouver entièrement l’usage de sa main. Faites attention, la prochaine fois que vous changerez un pneu…

Source : The Charlotte Observer