in

Des étudiantes inventent une couverture chauffante en cire d’abeille pour les SDF

sans abri
Crédits : levi086 / iStock

Les personnes sans-abri sont particulièrement vulnérables durant l’hiver. En France, des étudiantes ont donc mis au point une couverture chauffante et isolante dans le cadre de leur projet de fin d’études. Cette couverture a par ailleurs la particularité de contenir de la cire d’abeille et d’être écologique.

Un projet utile et éco responsable

En grande difficulté au quotidien, les sans-abri sont très vulnérables, et ce, particulièrement durant la saison hivernale. En 2018, le maire d’une commune en Belgique avait même ordonné l’arrestation de tous les SDF afin de les mettre à l’abri. Il faut dire qu’à part quelques vieux cartons, vêtements et couvertures, ces personnes ont très peu de moyens pour se protéger du froid. Toutefois, certaines personnes essayent de changer cela.

Récemment, quatre étudiantes en troisième année de biologie à l’Université de Cergy-Pontoise (Val-d’Oise) ont par exemple dévoilé leur projet de fin d’études. Il s’agit d’un concept de couverture chauffante et isolante portant le nom de Move on EcoBlanket. Particulièrement innovante, cette couverture se destine à une distribution en masse parmi les SDF de la région Île-de-France.

« Nous sommes conscientes que ça ne remplacera jamais un toit, mais nous nous sommes dit que ça pouvait apporter un plus. […] L’enjeu ici est de combiner des matériaux éco responsables répondant aux propriétés d’isolation et de chauffage tout en essayant de fournir un maximum de confort au produit« , ont-elles déclaré.

étudiantes couverture
Crédits : moveonecoblanket / Instagram

Une couverture efficace

Selon les étudiantes, les plaids et autres couvertures que possèdent habituellement les sans-abri ne protègent pas assez du froid. Par ailleurs, ces dernières prennent l’eau ou deviennent humides rapidement et perdent donc grandement leur efficacité. Quant aux couvertures de survie, celles-ci isolent effectivement des intempéries et stabilisent la température du corps. En revanche, elles ne permettent pas à proprement parler de produire de la chaleur et donc de chauffer le corps.

La Move on Eco Blancket contient une couche de coton chauffée à l’aide de billes de cire d’abeille pour une efficacité en termes d’imperméabilité. La couverture contient également un mélange de ouate de cellulose, de laine de mouton et comporte une couche supplémentaire de coton. Cela permet à la fois d’augmenter la capacité face au froid, d’éviter les risques de moisissures et de limiter les risques face au feu.

Lors de leur soutenance en 2021, les étudiantes ont récolté pas moins de 500 euros sur la plateforme Wweeddoo. Cette collecte leur a permis de fabriquer entre cinq et dix couvertures et ainsi de constituer une preuve de concept pour espérer démocratiser cette innovation grâce au soutien de plusieurs entreprises désirant participer.

Voici une présentation du projet en vidéo :

 

Yohan Demeure

Rédigé par Yohan Demeure

Licencié en géographie, j’aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné par l’Asie, les voyages, le cinéma et la musique, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.