in

Un étudiant développe une manière peu coûteuse de dessaler l’eau de mer

Un étudiant de Portland a développé un moyen de dessaler l’eau de mer pour la rendre potable. Si le principe n’a rien de nouveau, les techniques existantes sont généralement coûteuses contrairement à la technique qu’il a développée. 

À ce jour, sur une planète recouverte à 70 % d’eau, « une personne sur huit n’a pas accès à l’eau potable, c’est un problème terrible et il doit être résolu. La meilleure source d’eau est la mer […], mais le problème, c’est que c’est de l’eau salée… Les méthodes de désalinisation coûtent très cher et elles sont difficiles à mettre en œuvre à la grande échelle », déclare Chaitanya Karamchedu (ou Chai) étudiant à Portland dans l’état de l’Oregon aux États-Unis.

Cet étudiant a trouvé une solution pour rendre cette eau salée potable à moindre coût. « L’eau de mer n’est pas totalement saturée en sel », ajoute-t-il, un constat établi en consultant de nombreuses études scientifiques et qui est à la base de son invention. En réalité, seuls 10 % des molécules d’eau sont physiquement attachées à des molécules de sel. Ainsi, plutôt que de chercher à casser ces chaînes comme cela a toujours été le cas, Chai a choisi de se concentrer sur les 90 % des molécules restantes.

Il a alors travaillé sur la mise au point d’un polymère capable d’absorber les molécules de sel présentes dans l’eau, un travail payant puisque ses premiers essais ont été concluants. Il a présenté son projet à divers concours et a été couronné de succès. En effet, Chai a reçu un prix de 10 000 dollars (9 271 euros) de la part de la Foire scientifique internationale d’Intel et a pris la deuxième place à la conférence technologique de l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT). Il a également reçu un prix d’un montant de 2 000 dollars (1854 euros) de la part d’Intel Science Talent Search.

Ces gains, l’étudiant compte les réinvestir dans ses recherches et va désormais se focaliser sur la recherche sur le cancer en plus de l’accès à l’eau potable. Il travaille déjà sur un projet visant à détruire les cellules cancéreuses de l’intérieur.

KPTV – FOX 12

Source : KPTV