in

Une étrange déformation s’est produite sur l’un des anneaux de Saturne

Crédits : JPL Nasa

Une irrégularité, une déformation, a été repérée sur l’anneau F de Saturne, le plus éloigné de la planète, par des scientifiques travaillant sur la sonde spatiale Cassini de la Nasa. Une déformation probablement provoquée par un petit objet, selon les scientifiques.

Le « joyau du système solaire« , Saturne, sixième planète du Système Solaire en partant du Soleil, possède des anneaux qui « ressemblent à une fresque dont la nature est le peintre« , comme le décrit l’Agence Spatiale Américaine (Nasa). Ceux-ci sont constitués de milliers de milliards de particules de poussière, de roche et de glace, en orbite autour de la planète à différentes vitesses. Des anneaux parfaits, sauf pour l’un d’entre eux, l’anneau F, puisque récemment, des scientifiques ont remarqué une sorte de « malformation » sur ce dernier.

L’anneau F est très fin et il est le plus éloigné de la planète, puisqu’il orbite à 140 180 km du centre de Saturne. En travaillant sur la sonde spatiale Cassini, les scientifiques de la Nasa ont donc repéré une irrégularité, probablement causée par un petit objet. « Il y a de bonnes preuves qu’il y a beaucoup de ces corps au cœur de l’anneau lui-même, mais vous ne pouvez pas les voir normalement parce qu’ils sont couverts par le nuage de poussière qui les entourent. Mais ils sont là-bas, et et de temps en temps, ils se déplacent à travers l’espace annulaire et soufflent/déplacent un tas de ces particules de poussière. Celui-ci se déplaçait à au moins 0,9 mètre par seconde » déclare John Weiss, un scientifique qui a étudié l’anneau.

7379_PIA20485_full
Crédits : JPL Nasa

Prométhée, l’un des satellites bergers de Saturne, y est probablement pour quelque chose. En effet, selon les scientifiques, l’attraction gravitationnelle de cette lune de Saturne provoque des « jets », qui représentent l’interaction entre les petits objets et la matière présente au cœur de l’anneau. Cette collision sur l’anneau F est arrivée assez récemment, aux alentours du 8 avril, et l’anneau a depuis repris sa forme initiale.

Source : jpl.nasa

Avatar

Rédigé par David Louvet-Rossi