in

Etoiles filantes : trois nuits exceptionnelles les 7, 8 et 9 août

Crédits : iStock

Le coup d’envoi de la 26ème Nuit des étoiles vient d’être donné et cette cuvée 2016 s’annonce particulièrement féerique. Pour vivre au mieux ce superbe rendez-vous estival, l’Association française d’astronomie nous livre quelques conseils.

Tous les ans, entre juillet et août, notre planète croise la route de l’essaim des Perséides, une trainée de débris laissé par la comète Swift-Tuttle, laissant le monde entier s’émerveiller les yeux au ciel devant la pluie d’étoiles filantes provoquée par cette rencontre. C’est jusqu’au 24 août que le spectacle céleste sera au rendez-vous, mais l’Association française d’astronomie (AFA) nous donne les trois nuits qui s’annoncent comme les plus belles.

En fonction des prévisions météo et des phases de la Lune, l’AFA conseille particulièrement les nuits des 7, 8 et 9 août durant lesquelles « le spectacle promet d’être exceptionnel » comme l’annonce Olivier Las Vergnas directeur de l’AFA. Parce qu’en plus des étoiles filantes, ce seront cinq planètes de notre Système Solaire qui seront visibles à l’oeil nu. « Outre les étoiles filantes, pas moins de 5 planètes seront visibles à l’œil nu : Vénus, Mercure, Jupiter, Mars et Saturne« . Notez toutefois que les nuits les plus intenses au niveau des étoiles filantes ne sont attendues que les 11 et 12 août prochain avec pas moins d’une centaine de météores par heure.

Pour l’occasion, des rassemblements d’observation sont prévus un peu partout en France entre le 5 et le 8 août. Il sont au nombre de 350, et vous pouvez retrouver la carte de ces rassemblements ici, sur le site de l’AFA. Pour commenter ou partager vos observations sur les réseaux sociaux, le hashtag #NDE2016 a été mis en place sur le compte Twitter @Nuitsdesetoiles.

Cette 26ème édition des Nuits des étoiles met l’élément « eau » à l’honneur, alors que la recherche d’eau ailleurs que sur Terre est l’objectif de nombreuses missions spatiales (Exomars, Rosetta…). « C’est l’occasion de rappeler combien l’eau est liée à la vie et combien elle est précieuse pour l’humanité » commente à ce sujet Michel Viso, membre du Centre National des Etudes Spatiales.

Si vous comptez partir en observation, n’oubliez pas de privilégier un lieu dénué de pollution lumineuse, vous pourriez en plus admirer la Voie Lactée.

Source