in ,

États-Unis : un pasteur baptise des avatars en réalité virtuelle !

Les premièers baptêmes virtuels ont été effectués par le pasteur américain D.J Soto Crédits : capture YouTube / Syrmor

Outre-Atlantique, un pasteur très populaire propose un nouveau genre de baptême. En effet, il est question de baptiser officiellement des fidèles en réalité virtuelle par le biais de la plateforme AltSpaceVR dans laquelle se situe leur avatar !

Une église dans la réalité virtuelle

D.J Soto n’est pas le nom d’un disc jockey à la mode. Il s’agit d’un pasteur qui, comme d’autres, est une véritable star aux États-Unis. Ce dernier est amateur de nouvelles technologies et l’a encore récemment prouvé. L’intéressé, particulièrement féru de réalité virtuelle, utilise AltSpaceVR, une plateforme permettant de rencontrer des utilisateurs du monde entier sous forme d’avatar.

Il faut savoir que sa première utilisation date de 2016. Équipé de son Oculus Rift, le pasteur préfère utiliser AltSpaceVR afin de recruter de nouveaux adeptes. Il s’agit d’une solution économique et efficace pour ce personnage ayant fondé sa propre église. Nommée VR Church, celle-ci incarne la toute première église dédiée à la réalité virtuelle.

Crédits : VR Church

Les premiers baptêmes en VR

Comme l’atteste une vidéo publiée le 19 mai 2019 (visible en fin d’article), D.J Soto a effectué le tout premier baptême en ligne. Par ailleurs, ce n’est pas un fidèle mais deux qui ont été baptisés ! La cérémonie consistant à immerger les nouveaux fidèles (ici leur avatar) sous l’eau pendant dix secondes a été suivie par plus d’une centaine de personnes.

Naturellement, certains religieux sont montés au créneau afin de dénoncer cette pratique. Après la création de l’église virtuelle de D.J Soto, le Vatican avait déjà rappelé que les sacrements en ligne n’existaient pas. Il s’agit d’ailleurs d’une position adoptée par l’Église depuis une quinzaine d’années. Le pasteur protestant s’est défendu en indiquant que le baptême restait quelque chose de symbolique. Par ailleurs, la VR Church ne semble pas connaître la crise, puisque cette dernière est présente sur d’autres plateformes telles que Sansar et High Fidelity.

Concernant ces premiers baptêmes, le pasteur a assuré qu’il s’agissait d’un moment vraiment spirituel. La vidéo suivante montre une de ces fidèles, une “anime girl” visiblement ravie au milieu d’autres avatars dont certains sont des personnages de cartoon ! Cette petite histoire rappelle celle de ce Japonais qui en 2009, s’est marié avec son héroïne préférée de jeux vidéo.

Sources : Daily MailRealite-Virtuelle.com

Articles liés :

Pour vous souvenir, visitez Notre-Dame de Paris en réalité virtuelle !

Royaume-Uni : des personnages de réalité virtuelle plus réalistes grâce à l’IA

Voici le Paléograph’, une expérience de réalité virtuelle pour peindre dans une grotte de la Préhistoire !