in ,

États-Unis : un énorme disque de glace s’est formé dans une rivière !

Crédits : capture Vimeo / City of Westbrook, Maine

De nombreux phénomènes étonnants existent dans la nature. Dernièrement, un imposant disque de glace s’est formé sur une rivière et ce dernier été filmé par un drone. Il s’agit d’un fait assez rare pour être souligné et expliqué. Comment a pu se former un tel disque de glace ?

Une petite ville connaît son moment de gloire

Westbrook est une bourgade de 20.000 habitants située dans l’état du Maine (États-Unis). Ce lieu paisible est traversé par la rivière Presumpscot dont la longueur est de 41,5km. La vidéo publiée ce 14 janvier 2019 par la ville (voir en fin d’article) montre des images immortalisées par la “Drone Videographer” Tina Radel.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le disque de glace qui s’est formé à la surface de la rivière est incroyable, surtout que celui-ci s’est mis à tourner sur lui-même ! Évidemment, la vidéo a fait le buzz sur les réseaux sociaux de par son caractère insolite. Et comme à chaque fois qu’un événement curieux se produit, certains internautes y sont allés de leurs farfelus commentaires, évoquant entre autres les extraterrestres, l’apocalypse ou encore la cité sous-marine du capitaine Némo (sic’).

Crédits : capture Vimeo / City of Westbrook, Maine

Comment ce phénomène s’est-il produit ?

Il s’agit bien d’un phénomène très rare, néanmoins déjà observé à plusieurs reprises ne serait-ce qu’aux États-Unis, comme l’explique le New York Times. En revanche, celui-ci est tout à fait naturel, mais la Science ne peut toujours pas expliquer totalement. Il existe bien une explication partielle – qui fait tout même consensus – impliquant la présence de tourbillons (ou de vortex) dans les cours d’eau.

Dans ce cas précis, le lieu où s’est produit le disque de glace de Westbrook est également l’endroit où la rivière s’ouvre. Or, la présence d’un tourbillon dans cette même rivière fait que l’eau coule non seulement dans la direction opposée, mais aussi plus lentement que le courant principal. Ainsi, l’eau est plus susceptible de geler à cet endroit, si bien que se forme un disque de glace qui tourne, car toujours pris dans le tourbillon.

Si le phénomène n’est que partiellement expliqué, c’est parce que dans tous les cas de formation de disque de glace, celui-ci se comporte toujours de la même façon, et ce peu importe sa taille. Par contre, cela ne devrait pas être le cas si le seul responsable de sa formation est un tourbillon. Par ailleurs, la plupart des disques de glace observés font généralement entre 10 et 15 mètres de diamètre, mais force est de constater que le disque de Westbrook est 6 à 8 fois plus imposant, ce qui pourrait représenter un record mondial.

Voici les surprenantes images publiées par la ville de Westbrook :

Sources : Futura SciencesGEO

Articles liés :

De larges “zones mortes” découvertes dans d’immenses tourbillons océaniques

Au Canada, une rivière entière disparaît en quatre jours

La formation du fleuve Amazone est plus ancienne que nous le pensions !