in

États-Unis : une nouvelle drogue 50 fois plus dévastatrice que l’héroïne

Crédits : Crohnie / Wikimedia Commons

L’agence anti-drogue américaine s’inquiète de la montée en puissance d’une nouvelle drogue ayant fait déjà une quarantaine d’overdoses. Pourtant, le Fentanyl est à l’origine un médicament antidouleur, mais ce dernier serait détourné de son usage principal.

« Les overdoses se produisent à un rythme alarmant et sont la base de cette alerte de sûreté publique », déclarait l’agence américaine de lutte contre le trafic de drogue (DEA), qui indique que le Fentanyl est au cœur d’une pratique destinée à mélanger ce médicament avec d’autres drogues telles que l’héroïne.

Le New York Times évoque même une « épidémie » qui se serait déclarée en Californie : 36 personnes ont déjà fait une overdose et 9 autres seraient mortes aux alentours de la ville de Sacramento, et ce en une semaine seulement. Les autorités américaines indiquent que les comprimés vendus passent pour de l’Hydrocodone, un analgésique narcotique disponible aux États-Unis seulement sous ordonnance.

Mais qu’est-ce que le Fentanyl ? Il s’agit d’un antidouleur présent depuis les années 1960, dont la puissance serait 25 à 50 fois plus importante que l’héroïne et de 50 à 100 fois plus que la morphine. Il circule sous le manteau sous forme de cocktail Fentanyl-héroïne depuis les années 1970, mais il semblerait que depuis peu, ses ventes auraient connu un envol record.

Selon la DEA, cette drogue proviendrait des réseaux de distribution de drogues mexicains, une filière remontée depuis le Midwest (région centrale des États-Unis). Le président Barack Obama s’est prononcé sur la question et a condamné le fléau incarné par les drogues, en rappelant qu’un nombre plus important de personnes succombaient pour cause d’overdose comparée aux victimes de la route.

Le Fentanyl-héroïne touche également le Canada. Récemment, 6 personnes ont eu une overdose en Colombie-Britannique et une grosse saisie de 76.000 comprimés a été faite dans la ville de Québec.

Sources : The New York Times – Slate – Sud Ouest

Crédit photo : Wikipédia