in

Quelle est cette mystérieuse maladie qui frappe les chiens aux États-Unis ?

chien malade masque covid maladie pulmonaire
©Viktoriia Hnatiuk/iStock

Depuis le milieu du mois d’octobre, une mystérieuse maladie respiratoire frappe les chiens des États-Unis. Pneumonies, bronchites et autres troubles pulmonaires, les canidés concernés ne s’en remettraient qu’au bout de six semaines, dans le meilleur des cas.

Une mystérieuse maladie respiratoire frappe les chiens nord-américains

Ce mois de novembre semble frapper les chiens américains d’une mystérieuse épidémie, non pas de grippe mais de bronchite à l’origine inconnue. Cette maladie respiratoire pour l’heure non identifiée par les vétérinaires durerait six à huit semaines, et ne parviendrait pas à se soigner via les remèdes habituels.

Les causes de cette affection pulmonaire n’ayant pas encore été déterminées, les citoyens américains sont priés de rester vigilants face aux symptômes de leurs animaux.

Daniel Joffe, vice-président du réseau d’hôpitaux vétérinaires VCA Canada souligne en effet qu’il relève des responsabilités d’un bon maître d’être conscient des maladies de ses animaux de compagnie et de veiller à la sécurité des autres animaux domestiques :

Si le chien tousse, a le nez ou les yeux qui coulent, il ne doit pas sortir au parc ou en pension, mais rester à la maison.

Bien que les maladies respiratoires soient assez courantes à cette époque de l’année chez les chiens comme chez les humains, les vétérinaires indiquent toutefois que les symptômes sont différents de ceux qu’ils ont l’habitude de rencontrer à cette époque de l’année.

chien malade nez qui coule tousser maladie respiratoire chiens
©Anakeseenadee/iStock

Quelques rares cas de décès

Depuis la fin du mois d’octobre, seuls quatre ou cinq chiens sur une trentaine de cas observés dans une clinique vétérinaire du Colorado auraient succombé à la mystérieuse maladie. Cela dit, le nombre de canidés touchés par l’affection ne semble pour l’instant pas inquiéter les vétérinaires outre mesure.

Quelles sont les maladies respiratoires les plus courantes chez le chien ?

Chez le chien, les maladies respiratoires peuvent être causées par divers facteurs (infections, allergies, maladies génétiques ou problèmes anatomiques). Voici quelques-uns des troubles respiratoires les plus courants chez les canidés :

  • Toux de chenil (ou trachéobronchite infectieuse canine) : infection respiratoire très contagieuse, souvent causée par un virus ou une bactérie.
  • Infections respiratoires virales comme la grippe canine.
  • Pneumonie : inflammation des poumons généralement causée par une bactérie, un virus ou un champignon.
  • Allergies respiratoires
  • Problèmes anatomiques : narines étroites (sténose des narines), trachée affaiblie, etc.
  • Insuffisance cardiaque congestive : maladie cardiaque pouvant provoquer des problèmes respiratoires.
  • Tumeurs dans la région thoracique susceptibles d’affecter la fonction respiratoire.
  • Dysplasie bronchique : malformation des bronches pouvant entraîner des problèmes respiratoires.

Quand faut-il consulter un vétérinaire ?

À partir du moment où vous observez chez votre chien un problème respiratoire (essoufflement, toux, respiration altérée ou difficultés à respirer), consultez au plus vite votre vétérinaire. Votre spécialiste canin pourra ainsi identifier la cause de ce trouble via une radiographie, une échographie ou une analyse des selles de votre animal de compagnie.

vétérinaire chien malade docteur ausculter
©Supitnan Pimpisarn/iStock