in

États-Unis : de nombreux appels concernant l’ingestion de désinfectant après la déclaration de Donald Trump

Clean up prevention against virus infection using cleaning detergent

Le président des États-Unis Donald Trump a récemment proposé d’étudier la possibilité d’injecter du désinfectant dans les poumons afin de tuer le Covid-19. Après cette aberrante déclaration, les appels pour obtenir des informations à ce sujet se sont multipliés dans le pays.

Une déclaration surréaliste

Après avoir minimisé l’impact du Covid-19 au début de l’épidémie, Donald Trump a de nouveau effectué une sortie dont seul lui-même a le secret. Le 24 avril 2020, l’intéressé avait déclaré lors d’une réunion d’information à la Maison Balnche :

“Je constate que les désinfectants éliminent le virus en une minute, une minute. N’y aurait-il pas un moyen de faire quelque chose comme ça par injection à l’intérieur ou presque, comme un nettoyage ? Comme vous le voyez, il pénètre dans les poumons, il y fait énormément de choses, il serait donc intéressant de vérifier cela.”

Évidemment, de nombreux chercheurs et personnalités politiques ont été stupéfaits par la nature de cette déclaration. Sur les réseaux sociaux, le monde est partagé entre indignation et moqueries. Par ailleurs, si le chef d’État est assez vite revenu sur ses propos en estimant avoir été sarcastique, ce dernier a une nouvelle fois fait volte face. En effet, Donald Trump aurait bel et bien demandé aux experts gouvernementaux d’étudier la question.

trump
Crédits : Gage Skidmore/Wikipédia

Des appels qui se multiplient

Comme l’explique Newsweek, la ligne d’urgence de l’État du Maryland ainsi que le centre antipoison de New York ont enregistré une très importante hausse des appels après la sortie du président. En effet, nombreux sont les citoyens désirant obtenir des informations sur l’injection de désinfectants tels que l’eau de Javel.

La ligne d’urgence de l’état du Maryland a même publié un tweet afin de clarifier les choses (voir ci-après). Il a été rappelé qu’en aucun cas, un produit désinfectant ne devrait être administré dans le corps par injection. D’ailleurs, aucun produit de ce type ne doit pénétrer l’organisme, et ce peu importe la manière. Citons également la société britannique Reckitt Benckiser (RB) fabriquant plusieurs désinfectants ménagers. Cette entreprise a publié un communiqué rappelant qu’il ne fallait absolument pas s’injecter ou ingérer ce genre de produits.

Les autorités n’ont heureusement pas observé de décès liés à cette affaire aussi grave que rocambolesque. En ces temps difficiles, les chefs d’État et autres personnalités politiques endossent une grande responsabilité, notamment en ce qui concerne leur communication. En effet, certaines personnes envahies par la peur sont susceptibles de croire ce qui se dit ça et là à propos du Covid-19.

Rappelons qu’il y a un mois, environ 300 personnes sont mortes en Iran après avoir pris au sérieux des fake news sur les réseaux sociaux. Les victimes ont pensé pouvoir tuer le coronavirus dans leur corps en buvant de l’alcool à haute résistance de type méthanol.