in

Voici comment se déroulera un voyage vers Mars avec SpaceX

Crédits : spacex

Le fondateur et PDG de SpaceX, Elon Musk, s’est dit récemment « très confiant » quant à la possibilité d’une première mission habitée vers Mars en 2026. Concrètement, comment ces voyages interplanétaires se dérouleront-ils ?

En fondant SpaceX en 2002, Elon Musk avait un grand rêve : faire de l’humain une espèce interplanétaire. Dans cet esprit, la société développe deux énormes structures : le Starship et le Super Heavy. Le premier est vaisseau de cinquante mètres de haut réutilisable en cours de développement au Texas, à Boca Chica. Des tests en haute altitude sont actuellement menés avec des prototypes, avant d’envisager dès l’année prochaine de premiers tests suborbitaux.

Le second est un booster super lourd réutilisable, lui aussi en développement. Imaginez un gigantesque cylindre de 72 mètres de haut pour neuf mètres de diamètre boosté par 28 moteurs Raptor (environ trois fois plus puissants que les actuels moteurs Merlin du Falcon 9). Une fois le Starship coiffé dessus, cette fusée devrait mesurer 122 mètres de haut.

Côté calendrier, Elon Musk table sur une première mission sans équipage vers Mars pour 2024 et vise une possible mission habitée pour 2026. Se pose alors la question du voyage.

spacex mars
Crédits : SpaceX

Voici quelles seront les différentes étapes du voyage vers Mars pour SpaceX :

– Comme vous pouvez le constater ci-dessus, premièrement, le Starship coiffé sur son lanceur Super Heavy décolle pour être libéré en orbite terrestre. En l’état, cependant, le vaisseau ne peut pas encore se rendre sur Mars. Pour cela, il lui faut du carburant.

– C’est pourquoi pendant ce temps, son lanceur revient sur Terre pour aller lui chercher “de l’essence”. Concrètement, un nouveau vaisseau Starship rempli de carburant (une version tanker) sera coiffé dessus dans le but de rejoindre le premier vaisseau.

– Ce vaisseau tanker accoste enfin le Starship en orbite pour lui transférer le carburant (jusqu’à cent tonnes d’oxygène liquide et de méthane liquide), avant de revenir sur Terre à son tour.

– Pendant ce temps, le réservoir plein, le premier vaisseau Starship entame son long périple vers la planète rouge. Le voyage doit durer environ six mois.

– Une fois sur place, le Starship pénètre dans l’atmosphère martienne à une vitesse d’environ 7,5 km par seconde. Il utilise alors ses propulseurs de contrôle de réaction pour effectuer un “belly flop”. Autrement dit, il effectue sa descente quasiment “à plat ventre”, selon un angle d’attaque d’environ 70-80 degrés. Cette manœuvre est en effet essentielle à la fois pour purger sa vitesse et pour assurer sa réutilisation sans bouclier thermique massif.

– À l’approche du sol, le vaisseau se réoriente finalement en position verticale pour se préparer à l’atterrissage. La porte s’ouvre, et bienvenue sur Mars !

La vidéo ci-dessous nous permet d’apprécier en images les différentes étapes de ce voyage.