in

Et s’il était possible de conduire une automobile à l’aide d’un smartphone ?

Crédits : iStock

Le constructeur automobile Ford vient de déposer un brevet, dont le but est de permettre à l’utilisateur de diriger une voiture par le biais d’un contrôleur de type jeu vidéo ou d’un écran tactile !

La conduite autonome n’en finit plus d’innover ! Après la voiture autonome du MIT capable de circuler sans problème sur des chemins non cartographiés, le constructeur automobile américain Ford a réfléchi à un concept de conduite via un contrôleur de type « nunchuck » de la console Nintendo Wii ou encore à en utilisant un écran tactile !

La nouvelle a été relayée pour la première fois dans un article du site Carbuzz. Il s’agit d’un brevet déposé auprès de l’United States Patent and Trademark Office (USPTO) par Ford le 25 septembre 2018 et baptisé Non-autonomous steering modes (modes de direction non-autonomes).

Il s’agirait d’un mode de direction intuitif laissant le choix du contrôleur nunchuck – ou de l’écran tactile. Dans le cas d’un smartphone, il suffirait de presser un bouton pour accélérer, un autre pour freiner et incliner l’écran pour tourner. En somme, il s’agit d’un mode de conduite ressemblant vraiment à celui que nous retrouvons dans les jeux vidéo.

Évidemment, ceci soulève des questions logiquement en lien avec la sécurité. Diriger  une voiture à l’aide d’un contrôleur ou d’une tablette pourrait être source de danger. En revanche, l’utilité parait évidente dans certains cas, comme la possibilité de changer de voie pour aller plus vite ou le passage dans une zone non reconnue par le système. Dans ce cas, il apparaît évident qu’il est question de switcher d’un mode à un autre avec une certaine rapidité d’exécution.

Il est encore un peu tôt pour avoir un avis tranché sur la question, surtout qu’il s’agit d’un simple brevet concernant une technologie qui n’est même pas en développement à l’heure actuelle. En tout cas, la perspective de prendre la relève du système autonome de cette façon pourrait éventuellement séduire à l’avenir, lorsque les véhicules seront plus fiables qu’aujourd’hui.

Sources : Digital TrendsSiècle Digital

Articles liés :

Pourquoi la voiture autonome ne réglera pas seule le problème des embouteillages

Jaguar veut une voiture autonome avec de « gros yeux expressifs » pour rassurer les piétons !

Cette IA a appris à piloter une voiture autonome en un temps record !