in

Et si la cannelle pouvait améliorer la glycémie des individus prédiabètiques ?

Crédits : Weinstock / Pixabay

Une étude récente suggère qu’un type de cannelle pourrait soulager les patients atteints de diabète de type 2. Cette épice est en effet présentée comme étant capable de réduire la glycémie des patients prédiabétiques ! Toutefois, plusieurs études antérieures ne vont pas dans le même sens.

Pas n’importe quel type de cannelle

Les quatre principales sortes de cannelle sont la cannelle de Padang, la cannelle de Chine (ou cassia), la cannelle de Saïgon et la cannelle de Ceylan. Dans une étude parue dans le Journal of the Endocrine Society le 21 juillet 2020, le Dr Giulio Romeo du centre médical Beth Israel Deaconess à Boston (États-Unis) vante les mérites de la cannelle de Chine. Cette dernière serait un moyen peu onéreux et efficace de ralentir la progression du prédiabète pouvant conduire à une forme sévère de diabète de type 2.

Durant une douzaine de semaines, les chercheurs ont observé 51 patients présentant une glycémie élevée. Il est question d’une concentration en glucose dans le sang supérieure à la normale. Autrement dit, ces personnes étaient en situation de prédiabète. L’objectif de ces travaux était d’observer les potentiels effets positifs de la cannelle de Chine dans leur alimentation. Les chercheurs ont donné aux patients des capsules de 500 mg d’épice à prendre trois fois par jour, et ce, sur toute la durée de l’expérience. Résultat, le taux de sucre dans le sang de ces volontaires était moins élevé que les ceux du groupe placebo.

Si les directeurs de l’étude sont convaincus des effets positifs de l’épice via l’alimentation, ceux-ci mettent toutefois en garde. Selon eux, l’ajout de cannelle peut être dangereux si elle est utilisée en trop grande quantité. Il convient donc d’y avoir raisonnablement recours en tant que substitut au sucre, au sel et autres épices peu recommandables pour les diabétiques.

cannelle Chine
Crédits : Pikist

Des études contradictoires

Tout comme cette étude récente, d’autres recherches antérieures ont montré que la cannelle de Chine avait des effets positifs sur la glycémie. C’est notamment le cas d’une étude incluant dix-huit volontaires publiée dans la revue Nutrition and Metabolic Insights en 2012. Ces recherches ont montré que l’utilisation de cette épice était plus efficace qu’un régime alimentaire strict. Citons également une autre étude portant sur soixante personnes publiée dans Diabete Care en 2003. Selon les chercheurs, des petites doses de cannelle de Chine peuvent réduire la glycémie.

Toutefois, d’autres recherches n’ont quant à elles pas obtenu de bons résultats. C’est notamment le cas d’une méta-analyse publiée par les NIH des États-Unis en 2012 portant sur une dizaine d’essais randomisés. Les auteurs estimaient ne pas avoir trouvé de preuves suffisantes concernant les éventuels effets de l’épice sur la glycémie.