in

Est-il bon de dormir avec son animal de compagnie ?

Crédits : Wikimedia Commons

Un Français sur trois dormirait avec son ou ses animaux de compagnie. Est-ce bénéfique ou néfaste pour la santé et le sommeil ? En réalité, le monde scientifique est truffé d’avis divers, et il est parfois difficile d’y voir clair.

Oui, mais pas dans le lit

Nous le savons tous, le sommeil est quelque chose de primordial, une des conditions requises pour être en bonne santé. En 2017, une enquête menée par l’Institut national du sommeil et de la vigilance conseillait de dormir seul pour un sommeil de qualité, sans partenaire ni animal. Comme les humains, les animaux peuvent ronfler, avoir des flatulences, être agités… Mais surtout, ceux-ci dorment rarement d’une traite, autant de facteurs qui peuvent déranger. Selon l’enquête, si 13 % des interrogés estiment que dormir avec leur animal améliore leur sommeil, 7 % indiquent supporter la nuisance relative à sa présence au lieu de lui dire non.

Toujours en 2017, la revue Mayo Clinic Proceedings publiait une étude estimant que le sommeil pouvait être amélioré avec la présence d’un chien dans la chambre. En revanche, cette qualité accrue de sommeil serait effective seulement si l’animal reste hors du lit. D’ailleurs, donner accès au lit pourrait créer des problèmes de comportement en laissant croire à l’animal que celui-ci fait partie des dominants de la maison. Par ailleurs, de nombreux couples estiment que laisser pénétrer un animal dans le lit est un “tue-l’amour”.

Crédits : PxHere

Apaisement et sécurité

Avoir un animal de compagnie et dormir avec lui peut être bénéfique pour les personnes seules. Il s’agit donc de chercher à réduire le sentiment de solitude et obtenir un peu de réconfort. Ceci s’expliquerait par la chaleur dégagée par l’animal en question. Par ailleurs, le sentiment de sécurité (chien) et d’apaisement (chat) pourrait également permettre un meilleur sommeil.

Lors du Congrès international de l’European Respiratory Society (ERS) de 2014, des chercheurs avaient dévoilé leurs recherches concernant la fourrure animale et le sommeil. Selon eux, permettre à un enfant de dormir sur de la fourrure animale jusqu’à ses 10 ans permettrait de réduire le risque d’asthme de 40 à 80 %. La présence de fourrures dans le lit des enfants – et non d’animaux – permettrait de renforcer le système immunitaire et protéger contre certains maux.

Source

Articles liés :

Quelles sont les conséquences pour notre santé physique et mentale du manque de sommeil ?

En manque de sommeil ? Attention à la malbouffe et à la dépression !

Voici ce que les habitudes de sommeil d’Elon Musk feraient à votre corps