Dans l’espace, les astronautes ne doivent pas avoir de caries

dent nez
Crédits : drshohmelian/Pixabay

Interviewé il y a peu, l’astronaute français Thomas Pesquet a donné un détail qui peut paraître anodin sur sa propre dentition. En effet, il n’a jamais eu la moindre carie. Or, ce point est très important pour les astronautes. Pourquoi avoir des caries n’est-il absolument pas compatible avec leur emploi ?

Un détail crucial pour devenir astronaute

Recruté en 2008 par l’Agence spatiale européenne (ESA), Thomas Pesquet est aujourd’hui un astronaute-star en France. L’homme a un parcours exceptionnel et a déjà effectué de nombreuses missions. Interviewé par France Inter le 18 octobre 2023, il a, semble-t-il, accroché avec l’idée d’écrire une biographie à 45 ans.

« Pourquoi se raconter ? Parce qu’on me pose beaucoup de questions. J’ai déjà raconté beaucoup d’histoires. Et j’ai l’impression que je suis en train de les oublier, j’en perds parfois les détails. C’est une façon de fixer les souvenirs. Et puis, comme des personnes que je ne connaissais pas écrivaient des biographies… J’avais envie qu’il y ait une vraie version des choses quelque part », a déclaré l’astronaute. Parmi ces nombreuses histoires, Thomas Pesquet a évoqué sa dentition et surtout le fait qu’il n’a jamais eu de carie durant toute sa vie. Et selon lui, ce point de détail est crucial pour devenir astronaute.

Thomas Pesquet
Crédits : NASA / Flickr

Pourquoi les caries sont-elles un problème dans l’espace ?

Rappelons que la santé des astronautes est un point sur lequel les agences spatiales sont intransigeantes. De plus, les recherches se poursuivent dans la perspective d’établir des bases permanentes sur la Lune et sur Mars. Il faut dire que les missions de longue durée font notamment rétrécir le cœur des astronautes, occasionnent une importante perte osseuse et surtout des dégâts au cerveau en raison des rayons cosmiques. Néanmoins, la santé dentaire a elle aussi son importance.

Nous pourrions facilement imaginer une situation dans laquelle un astronaute ayant une carie est soudainement pris de vives douleurs à bord de la Station Spatiale internationale (ISS) avec évidemment l’impossibilité de se soigner. Cela pourrait alors modifier de nombreux paramètres concernant les missions à effectuer et peut-être même forcer un rapatriement d’urgence. Évoquer cette idée justifie alors pleinement une éventuelle hygiène dentaire irréprochable des astronautes.

Toutefois, le problème ne vient en réalité pas vraiment des caries elles-mêmes, mais de la présence de plombages. Dans une cabine pressurisée, un trou peut soudainement causer une dépressurisation violente. Or, les plombages se trouvant dans la bouche de l’astronaute en question pourraient tout simplement sauter. Ainsi, postuler auprès des agences spatiales en ayant des plombages est en soi un non-sens. En effet, cette caractéristique est tout simplement éliminatoire, même si le candidat possède un CV en or.