in ,

Épigénétique : pourquoi des jumeaux peuvent-ils être si différents ?

Crédits : Niccolo Caranti / Wikipédia

Notre code génétique est influencé par notre environnement, notre alimentation, notre lieu de vie, nos activités et par de nombreux autres facteurs. Lorsque ces modifications ne changent pas notre ADN, nous parlons alors de modifications épigénétiques.

L’épigénétique… mais c’est quoi ?

L’épigénétique définit tous les mécanismes de régulations non-codés par nos séquences d’ADN. C’est le cas par exemple de la méthylation, qui correspond à l’ajout d’un groupement méthyle (CH3) sur l’ADN, et qui permet de réguler l’expression d’un gène, soit en l’activant, soit en l’inactivant.

Plus concrètement : afin qu’un gène aboutisse à la synthèse d’une molécule, il faut que différents complexes protéiques puissent accéder à l’ADN. Mais, des méthylations peuvent leur bloquer l’accès et ainsi empêcher la synthèse de la molécule. Ce sont des facteurs environnementaux qui vont influer sur les mécanismes épigénétiques.

Une autre particularité de la modification épigénétique est qu’elle est transmissible au cours de la division cellulaire. Elle explique donc comment à partir des premières cellules d’un embryon, nous obtenons au cours de la division cellulaire des cellules différentes (cellules neuronales, cellules du foie, cellules musculaires), et ce malgré un même code génétique.

ADN génétique épigénétique
Crédits : Wikipédia

Et les jumeaux dans tout ça ?

Ainsi, des jumeaux avec un matériel génétique identique peuvent évoluer de manière complètement différente. En effet, au cours de leur existence, ils doivent parfois prendre des chemins de vie différents. Ainsi, leur environnement change et influence l’expression de leurs gènes. Par exemple : l’un est plus fin que l’autre, ils n’ont pas les mêmes comportements sociaux. Il se peut aussi que l’un ait un plus fort penchant pour l’alcool tandis que l’autre boit peu, l’un peut développer une pathologie mentale tandis que l’autre pas du tout, ou encore l’un a plus de risques d’avoir un cancer de la peau que l’autre. C’est pourquoi des jumeaux génétiquement identiques peuvent tout à fait être différents sur bien d’autres plans, ce qui est aussi le cas pour les clones d’animaux qui sont parfois physiquement très différents (pelage, taille…).

adn génétique
Crédits :qimono / Pixabay

Aujourd’hui, l’épigénétique est au cœur de la recherche. Elle est en lien avec beaucoup de sujets comme le cancer, la musique, le diabète, la criminalité, la psychologie, la nutrition, le sport, l’embryologie, le clonage et encore bien d’autres domaines.

Sources : Inserm – National Geographic – Revue médicale Suisse

Articles reliés :

La NASA va mener une expérience inédite sur des jumeaux

Nés à deux ans d’intervalle, ils sont pourtant jumeaux

Des jumeaux de pères différents sont nés au Vietnam