in

Des navires nazis se révèlent alors que le niveau du Danube continue de baisser

Crédits : National Museum of the US Navy

La chute des niveaux d’eau dans le Danube lors d’une vague de chaleur récente à travers l’Europe a révélé d’autres épaves d’une flottille de navires de guerre allemands nazis qui y ont été délibérément coulés au cours des derniers mois de la Seconde Guerre mondiale.

Les niveaux de nombreux grands fleuves d’Europe ont baissé au cours de ces derniers mois à cause des températures élevées et du manque de précipitations. En conséquence, certaines structures se retrouvent libérées des eaux pour la première fois depuis des lustres. En Serbie, l’un des dix pays traversés par le Danube, les épaves d’une vingtaine de navires de guerre sont notamment exposées près de la ville de Prahovo.

Certains de ces bâtiments affichent désormais des tourelles, des ponts de commandement, des mâts brisés et autres bouts de coques, tandis que d’autres sont encore submergés sous des bancs de sable. De nombreuses épaves contiennent également encore des tonnes de munitions susceptibles d’exploser. Le gouvernement serbe prévoit donc de les extraire au cours de ces prochaines semaines dans le but de protéger les pêcheurs locaux.

épaves nazis danube
Crédits : Fedja Grulovic
épaves nazis danube
Crédits : Fedja Grulovic
épaves nazis danube
Crédits : Fedja Grulovic

Ralentir les Soviétiques

Jusqu’à deux cents navires de guerre de la flotte allemande en mer Noire ont été délibérément sabordés dans la région vers la fin de la seconde guerre mondiale sur les ordres du contre-amiral Paul-Willy Zieb.

Ces bateaux visaient à extraire des soldats et civils pour les protéger de l’armée soviétique avançant à travers la Roumanie (en août 1944). Malgré tout, le convoi essuya des tirs nourris depuis la côte. Le contre-amiral Paul-Willy Ziebet et ses troupes tentèrent d’atteindre le territoire allemand en combattant à travers la Porte de Fer, à environ trente kilomètres en amont, sans succès. C’est alors que Zieb ordonna le sabordage des navires de guerre à Prahovo en septembre de la même année. Il ordonna par la même occasion à tout le monde de se rendre à pied jusqu’à Belgrade, la capitale serbe contrôlée à l’époque par l’armée allemande.

L’idée générale du contre-amiral était de couler les navires de guerre allemands dans des lignes en zigzag dans le but de ralentir l’avancée soviétique. Cette partie du Danube était en effet très exposée durant les mois d’été, et le niveau du fleuve y baissait régulièrement. Le reste de l’histoire, tout le monde la connaît. L’Allemagne nazie s’est finalement rendue aux Soviétiques et aux Alliés en mai 1945.

Certaines des épaves ont bien été nettoyées après la fin de la guerre, mais la plupart d’entre elles sont toujours là, désormais visibles.