in

L’éolienne la plus puissante au monde sera bientôt chinoise

Crédits : MingYang Smart Energy

Le chinois MingYang Smart Energy vient d’annoncer le développement d’une éolienne offshore plus puissante que la Haliade-X proposée par General Electric. Le MySE 16.0-242 aura une capacité nominale de 16 MW et devrait entrer en service en 2024.

Ming Yang Wind Power Group Limited est le plus grand fabricant privé d’éoliennes en Chine. Il y a quelques jours, la société a annoncé le développement l’une des plus grandes éoliennes offshore au monde avec une capacité nominale de 16 MW. Baptisée MySE 16.0-242, cette géante de 242 mètres de haut sera équipée de trois pales de 118 m capables de balayer une zone de 46 000 m² (l’équivalent de six terrains de football).

Selon l’entreprise, une seule turbine MySE 16.0-242 pourra générer 80 000 MWh d’électricité chaque année, suffisamment pour alimenter environ 20 000 foyers par unité. Niveau performance, c’est 45 % de plus que le modèle MySE 11.0-203 de la société, grâce à une augmentation de seulement 19 % du diamètre de la turbine et de la surface balayée. Chacune de ces éoliennes résistantes aux typhons, qui pourra être ancrée au fond de la mer ou sur une base flottante, aura une durée de vie de 25 ans.

Un premier prototype complet sera construit en 2022 pour être opérationnel d’ici 2023. La production commerciale devrait commencer au premier semestre 2024.

Toujours plus puissants

Le nouveau modèle proposé par MingYang Smart Energy sera le plus puissant du monde une fois opérationnel, mais il sera talonné par d’autres modèles capables de rivaliser. Le constructeur danois Vestas a notamment introduit en février dernier une éolienne offshore géante de 15 MW. Le premier prototype de ce modèle, baptisé V236-15,0 MW, devrait être installé en 2022, tandis que la production en série est prévue pour 2024.

Le fabricant d’éoliennes Siemens Gamesa a également annoncé en mai 2020 qu’il travaillait au développement d’éoliennes d’une capacité allant jusqu’à 15 MW, la plus grande au monde en construction à l’époque. Le prototype devrait être prêt à la fin de cette année 2021, avec des turbines disponibles dans le commerce courant 2024.

Rappelons également que la société General Electric (GE) est toujours à l’origine de la plus grande éolienne au monde en fonctionnement, la Haliade X qui tourne depuis fin 2019. Le modèle a récemment bénéficié d’une mise à jour ayant permis d’augmenter sa capacité de production (de 12 MW à 13 MW). GE a également récemment signé un contrat pour la livraison d’éoliennes Haliade-X 14 MW pour le parc éolien offshore Dogger Bank C, au Royaume-Uni.

éoliennes éolien offshore biden californie
Crédits : Sweetaholic/Pixabay

Ces turbines, beaucoup plus grosses et capables de multiplier par trois la capacité de production d’énergie, pourront permettre aux fabricants de faire d’importantes économies d’échelle qui, in fine, réduiront le coût de l’énergie par mégawattheure.

L’éolien offshore, plus cher et donc beaucoup moins répandu que l’éolien terrestre, connaîtra donc les baisses de prix les plus spectaculaires de -37 à -49% d’ici 2050 selon une étude publiée il y a quelques mois dans la revue Nature, dont s’est faite l’écho la revue Renew Energy.