in

Envoyez vos objets dans l’espace, ils vaudront de l’or !

Crédits : qimono / Pixabay

Hier, mardi 21 avril, des objets, souvenirs de missions spatiales et certains ramenés par Alan Bean, le 4ème homme à avoir marché sur la Lune, ont été mis aux enchères. Des objets du quotidien tout simples qui valent des milliers de dollars.

La maison d’enchères Bonhams, à New York, a organisé sa vente annuelle de souvenirs spatiaux. Des aliments non consommés qui ont voyagé dans l’espace, comme des spaghettis ou une boisson orange – pamplemousse, valent aujourd’hui une fortune, entre 50 000 et 80 000 dollars. Des stylos qui sont allés sur la Lune sont évalués entre 25 000 et 50 000 dollars. On peut y trouver aussi des casques valant de 6 000 à 9 000 dollars et un globe lunaire, signé par 8 astronautes ayant marché sur la Lune, à un prix pouvant monter jusqu’à 16 000 dollars.

« Si vous avez un stylo et qu’il quitte l’atmosphère terrestre, il vaut déjà un montant X. Si le stylo atteint l’orbite lunaire, le prix double. S’il parvient jusqu’à la surface de la lune, il double encore. Si on le sort de l’atterrisseur et que l’astronaute le porte sur lui quand il marche au-dehors, là c’est du grand luxe« , explique Cassandra Hatton, spécialiste de l’histoire des sciences de Bonhams.

Mais pourquoi des prix aussi astronomiques pour des objets tout simples ? Tout d’abord, ils sont rares, notamment car ils sont allés dans l’espace avec de grands astronautes. C’est comme payer une fortune pour une balle de baseball signée par votre joueur préféré : ces objets ont une histoire, ce qui les rend rares et de valeur. Une autre raison de ces prix est, selon Slate, « le retour de la science dans les médias et la pop culture » : la science intéresse aujourd’hui un public beaucoup plus large.

Sources : Motherboard, Slate, RTBF.