Notre pays n’est évidemment pas exempt de toute cyberattaque depuis son territoire. Une entreprise spécialisée en cybersécurité a réussi à cartographier les attaques récemment menées depuis le territoire français puis a élaboré une infographie. De quelles régions ces attaques proviennent-elles ? Qui visent-elles ?

En 2016, le ministère de la Défense a été attaqué des milliers de fois en 2016, un chiffre alarmant. Ce bilan est l’occasion idéale d’évoquer une récente infographie donnant des précisions sur les attaques menées depuis la France. Cette infographie visible à la fin de cet article a été produite par F-Secure, une société finlandaise dont la spécialité est la cybersécurité et la protection de la vie privée. Partenaire de cette entreprise, le site Presse Citron a relayé l’information il y a peu.

Cette infographie, qui n’est autre qu’une cartographie de la France accompagnée de données et d’explications, a été élaborée après le traitement de résultats obtenus via une trentaine d’« honeypots » (en français, pots de miel). Ces derniers sont de simples leurres informatiques destinés à la récupération des données sur les attaques qu’ils essuient.

Le document, qui fait état de l’activité sur la période juillet-décembre 2016, nous apprend qu’une écrasante majorité des cyberattaques sont menées depuis la région Ile-de-France, mais des villes comme Bordeaux et Toulouse sont particulièrement actives. Cependant, le centre de la France ainsi que la Bretagne et la Corse semblent être des régions inactives à ce niveau.

Enfin, savez-vous quel pays est le plus attaqué par la France ? Il s’agit de l’Autriche, allez savoir pourquoi !

La société F-Secure sera présente au Forum International de la Cybersécurité se déroulant Grand Palais de Lille les 24 et 25 janvier 2017. Celle-ci sera représentée par son expert international, Mikko Hypönnen, dont la mission sera de répondre aux questions posées sur les cyberarmes.

Sources : Presse CitronCnet