in

Entre science-fiction et propagande : les images retraçant la conquête spatiale soviétique

Crédits : Tekhnika Molodezhi

Durant des décennies, la conquête spatiale russe (ou plutôt soviétique) a fait l’objet d’une iconographie futuriste. Or, celle-ci a été contée par un magazine spécialisé oscillant entre science-fiction et propagande. Un ouvrage publié récemment a rassemblé les nombreuses images de ce magazine.

Des couvertures futuristes

Tekhnika Molodezhi est un magazine scientifique populaire paraissant chaque mois depuis 1933. Celui-ci est apparu sous le régime de l’Union soviétique (URSS) et perdure aujourd’hui dans la Russie de Vladimir Poutine. Se traduisant par “La technologie pour la jeunesse”, Tekhnika Molodezhi a bercé toute une génération de Soviétiques au moyen de nombreuses illustrations futuristes représentant la conquête spatiale. Publié en avril 2020, un ouvrage retrace aujourd’hui la majeure partie de l’histoire du magazine : Soviet Space Graphics: Cosmic Visions from the USSR. Or, les couvertures les plus emblématiques du magazine incarnent peut-être l’intérêt principal de l’ouvrage.

L’iconographie de Tekhnika Molodezhi est variée, mais surtout très souvent teintée de science-fiction. On y retrouvait en effet des cités futuristes sur Terre, dans les océans ainsi que sur Mars, des bases lunaires sur la Lune, des vaisseaux spatiaux aux formes incroyables, des robots humanoïdes géants abritant leur pilote et bien d’autres. Bien plus artistiques que scientifiques, les couvertures de Tekhnika Molodezhi ont indéniablement nourri un engouement pour la conquête spatiale au sein de la société soviétique.

Tekhnika Molodezhi espace russe 2
Crédits : Soviet Space Graphics: Cosmic Visions from the USSR
Tekhnika Molodezhi espace russe 3
Crédits : Soviet Space Graphics: Cosmic Visions from the USSR

Un outil de propagande

De toute manière, le magazine en lui-même tient davantage de la science-fiction que de la Science. Tekhnika Molodezhi diffusait une vision totalement fantasmée des premières heures de la conquête spatiale. Il fallait visiblement célébrer cette aventure en lui donnant un côté résolument futuriste. Cette manière de voir les choses fait légèrement penser à la manière dont la NASA a récemment communiqué sur le tourisme spatial. En 2016, l’agence avait lancé un projet visant a créer une série d’images rétro baptisée Visions du futur, mêlant science-fiction et art déco.

En revanche, le magazine Tekhnika Molodezhi de l’époque avait une particularité singulière. Effectivement, ce dernier a participé activement à la propagande du projet communiste soviétique. L’ouvrage Soviet Space Graphics a republié la lettre ouverte d’un cosmonaute apparue dans le magazine en 1962. Celui-ci remerciait le travail de la Science, celle-ci donnant aux Soviétiques la possibilité d’être plus puissants pour un futur radieux, mais surtout communiste, que le monde voudrait adopter.

Tekhnika Molodezhi espace russe 4
Crédits : Soviet Space Graphics: Cosmic Visions from the USSR

L’autrice du livre n’est autre qu’Alexandra Sankova, directrice du musée du Design de Moscou. L’intéressée a rappelé que les succès de l’URSS en ce qui concerne l’espace ont bien été un puissant outil de propagande. Or, les artistes tels que les dessinateurs ont collaboré avec cette propagande et ont même bénéficié d’une formation technique dans ce but.