in

Un énorme garpique alligator pêché (puis relâché) au Texas

garpique alligator
Crédits : Wildlife/YouTube

Il y a quelques jours, le YouTuber et écologiste Payton Moore s’est autorisé une excursion sur le Buffalo Bayou, dans le Texas. Et la pêche fut bonne. Ce dernier a en effet capturé un énorme garpique alligator de 2,5 m de long pour plus de 130 kilos sur la balance. Il ne s’agit pas d’un record, mais ces mensurations restent exceptionnelles.

Le garpique alligator (Atractosteus spatula) est une espèce de poissons de la famille des Lepisosteidae. C’est l’un des dix plus gros poissons d’eau douce connus. Vous le retrouverez dans la basse vallée du Mississippi et le long des côtes du Golfe du sud des États-Unis et du Mexique. Ce prédateur se nourrit de poissons plus petits, de crabes bleus, d’oiseaux marins et parfois de tortues.

Bien qu’un adulte puisse sembler intimidant, il ne représente aucune menace pour les humains. Rappelons cependant que leurs œufs sont toxiques, comme ceux des autres poissons de cette famille.

Un géant sorti de l’eau

Il y a quelques jours, l’écologiste Payton Moore, un résident de Sugar Land, au Texas, a réussi à attraper et à relâcher l’un de ces géants alligator dans un bayou (bras secondaire d’un fleuve) situé près de Houston. Après s’être débattu avec le poisson (voir vidéo ci-dessous), l’écologiste l’a ensuite ramené sur la rive pour le mesurer et le peser. L’animal s’étendait sur 2,5 m de long pour un poids d’environ 136 kilos. Le poisson a finalement été relâché.

Officiellement, le plus gros garpique alligator jamais capturé dans le coin pesait 137 kilos, selon Texas Parks and Wildlife. Il aurait été capturé en 1953 au moyen d’une ligne de trot (une ligne de pêche lourde avec des lignes individuelles attachées sur la longueur à intervalles réguliers).

Historiquement, ces poissons et d’autres géants d’eau douce ont été ciblés par les efforts d’abattage de divers organismes étatiques et fédéraux dans le but de faire plus de place au poisson gibier. Au cours de ces dernières années, des efforts de conservation ont néanmoins permis de leur donner un peu de répit. Bien que la capture de ces poissons ne soit pas interdite, l’écologiste recommande aux pêcheurs intéressés de les remettre à l’eau autant que faire se peut.

Un point intéressant à propos de ce poisson est qu’il peut respirer un peu d’air atmosphérique, du moins pendant un temps. C’est pourquoi l’écologiste s’est permis de le sortir de l’eau pendant plusieurs minutes afin de prendre ses mesures. Il conseille cependant de les maintenir au frais et humide.