in

Enfin un remède efficace contre le vieillissement de la peau ?

Crédits : Pixabay

Pour celles et ceux qui se demandent comment garder une peau jeune, des chercheurs ont peut-être trouvé la solution. En stimulant une protéine qui encourage la compétition cellulaire.

Charles Darwin fit un jour référence à la sélection naturelle comme « une loi générale menant à la promotion de tous les êtres organiques, à savoir multiplier, varier, laisser vivre le plus fort et le plus faible mourir ». Nous savons que le concept s’applique également à certains mécanismes permettant le maintien des tissus. Votre meilleur allié contre le vieillissement de la peau ? COL17A1, une protéine qui favorise la compétition cellulaire. Son principal travail consiste à “chasser” les cellules les plus faibles tout en encourageant la réplication des cellules les plus fortes.

Malheureusement, à mesure que nous prenons de l’âge, cette protéine s’estompe. C’est pourquoi, peu à peu, les cellules les plus faibles commencent à se répliquer. Votre peau vieillit alors, plus sujette aux dommages et plus lente à cicatriser. Mais pourrait-on, non pas inverser, mais au moins freiner ce processus ? Possible.

Deux composés isolés

Certaines recherches ont déjà été menées sur COL17A1, mais uniquement sur la mouche des fruits. Une équipe de chercheurs a voulu aller un peu plus loin en se concentrant sur les queues de souris, qui partagent des caractéristiques similaires à la peau humaine. L’idée générale consistait à savoir si nous pouvions stimuler la protéine une fois celle-ci épuisée. il semblerait que ce soit effectivement le cas, grâce à deux composés chimiques – Y27632 et l’apocynine.

« L’application de ces médicaments sur des plaies cutanées de pleine épaisseur a considérablement favorisé la réparation des plaies, peut-on lire dans l’étude publiée dans la revue Nature. Les deux composés suggèrent des moyens de faciliter la régénération de la peau et de réduire son vieillissement ». Nous aurions donc ici une preuve de principe selon laquelle ces deux composés isolés pourraient permettre de freiner l’inévitable.

peau mains
La compétition cellulaire dans la peau favorise la jeunesse des tissus. Crédits : Pexels/João Jesus

Vers des traitements “vraiment” efficaces ?

Bien évidemment, d’autres études seront nécessaires pour mieux appréhender ces mécanismes favorisant la concurrence cellulaire. Il serait également intéressant de pouvoir isoler d’autres composés capables d’inverser le vieillissement dans d’autres parties du corps. Mais si les résultats se confirment chez l’Homme, nous pourrions alors, à terme, concevoir des crèmes ou des comprimés capables d’enrayer efficacement la détérioration de la peau.

« Nous allons collaborer avec des sociétés pharmaceutiques ou cosmétiques pour l’utilisation clinique de ces composés chimiques, explique Emi Nishimura, du département de biologie des cellules souches de l’Université médicale et dentaire de Tokyo, qui a dirigé la recherche. Nous travaillons également sur d’autres organes épithéliaux afin de déterminer si une compétition similaire peut sous-tendre le maintien des tissus à long terme ainsi que le vieillissement des organes ».

Source

Articles liés :

Pourquoi le temps semble passer plus vite avec l’âge ?

Des chercheurs sont parvenus à ralentir le vieillissement chez des souris

La maternité pourrait accélérer le vieillissement cellulaire de 11 ans

Enfin un remède efficace contre le vieillissement de la peau ?
noté 4.5 - 2 vote[s]