in

Un projet très attendu d’énergie solaire spatiale se concrétise

Crédits : Caltech

Un projet de recherche du California Institute of Technology (Caltech) se prépare à tester une technologie visant à générer de l’énergie solaire dans l’espace pour une utilisation sur Terre.

L’idée de recueillir de l’énergie solaire dans l’espace pour la renvoyer sur Terre n’est pas nouvelle. Le premier article technique le proposant a en effet été publié en 1968. Or, une telle approche pourrait permettre de produire de l’électricité en continu sans se soucier des contraintes météorologiques. Jusqu’à présent en revanche, d’autres contraintes principalement économiques et techniques ont entravé le développement de réels projets, mais la situation est en train d’évoluer.

Un projet très attendu à Caltech

Si nous savons déjà qu’un projet chinois est déjà dans les papiers, on s’active également côté américain. Donald et Brigitte Bren, deux administrateurs de Caltech (Californie), croient en effet tellement en l’idée qu’ils ont fait don de plus de cent millions de dollars à l’Université dans le but de la concrétiser dans le cadre du Space-based Solar Power Project (SSPP).

Donald Bren s’était intéressé au potentiel de cette approche il y a une dizaine d’années après avoir lu un article du magazine Popular Science. À l’époque, il s’était donc rapproché de Jean-Lou Chameau, alors président de Caltech, pour discuter de la création d’un projet de recherche sur l’énergie solaire dans l’espace. En 2013, lui et son épouse Brigitte, administratrice de Caltech, ont finalement accepté de faire le don pour financer le projet.

Notez que les époux Bren n’ont aucun intérêt commercial dans le développement d’une telle approche. “Cela montre l’ampleur de leur générosité“, confie le professeur de Caltech Ali Hajimiri, codirecteur de la SSPP. “Ils veulent vraiment changer le monde et voient vraiment cela comme une opportunité de faire une différence durable pour la planète, tout en générant un large éventail de nouvelles technologies ayant un impact dans de nombreux domaines tels que l’alimentation sans fil, les communications et la détection“.

Ce don a permis aux chercheurs de surmonter de nombreux obstacles techniques et de financer l’embauche d’étudiants en doctorat pour travailler sur le projet sur cinq ans.

énergie solaire espace
De gauche à droite : Sergio Pellegrino (chercheur au JPL et codirecteur du SSPP), Brigitte Bren, Donald Bren, Ali Hajimiri (professeur et également codirecteur du projet) et Richard Madonna (chef de projet du SSPP).

Un premier prototype dès 2023

À terme, ce projet vise à produire un approvisionnement mondial en énergie “propre”, renouvelable et abordable en collectant la lumière du soleil pour la convertir en énergie électrique avant de la transférer vers la Terre grâce à des ondes radiofréquence (RF). En attendant, il va falloir passer les tests. Un prototype de panneau (1,8 m sur 1,8 m pour environ 4 kg) doit normalement être lancé en 2023 pour tester la technologie.