Quel est l’endroit le plus éloigné atteint par les Vikings ?

vikings
Crédits : IgorIgorevich/istock

Les Vikings, durant leur période d’activité allant de 793 à 1066 après J.-C., ont accompli d’impressionnantes prouesses en explorant et en attaquant des terres sur plusieurs continents. Leur expansion s’est faite dans toutes les directions depuis la Scandinavie, laissant une empreinte notable dans l’Histoire. Mais quel est l’endroit le plus éloigné atteint par les Vikings ?

Pouvoir et richesses

Les Vikings, souvent appelés les « hommes du Nord », étaient un peuple d’origine scandinave, comprenant les Norvégiens, les Danois et les Suédois. Ces marins et guerriers intrépides ont laissé une empreinte durable dans l’histoire européenne et au-delà entre le 8e et le 11e siècle en raison de leurs voyages audacieux, de leurs raids militaires et de leurs échanges commerciaux.

Les motivations fondamentales des Vikings étaient le pouvoir et la richesse. Ils ont initialement participé au commerce avec des régions telles que l’Angleterre et le continent européen. Cependant, ils ont rapidement compris qu’ils pouvaient obtenir des richesses plus rapidement en optant pour la conquête et le pillage.

Des flottes organisées de jeunes guerriers vikings partirent alors de Scandinavie pendant les mois d’été pour des campagnes de raids. Au fil du temps, ces expéditions ont évolué et ont donné naissance à des établissements permanents et à des routes commerciales élargies où les Vikings se sont installés et ont fusionné avec les populations locales.

À la conquête de l’ouest

L’expansion des Vikings s’est dirigée dans toutes les directions. Les premières expéditions vers l’ouest les ont conduits vers le nord de l’Écosse où ils ont établi des colonies après avoir rapidement dépassé la population indigène. De là, ils ont poursuivi vers les Hébrides, les îles Féroé et finalement l’Islande en 870.

Leur expansion ultime vers l’ouest les ont amenés à traverser l’Atlantique jusqu’au Groenland vers l’an 1000. Ils ont ensuite atteint Terre-Neuve, au Canada, démontrant leurs compétences exceptionnelles en navigation.

vikings
Crédits : gorodenkoff/istock

À l’est et au sud

Les Vikings ont également entrepris des voyages vers l’Est, traversant la mer Baltique et remontant les rivières intérieures d’Europe de l’Est et de Russie. Ils ont atteint des villes importantes comme Kiev, en Ukraine, Novgorod, en Russie, et Constantinople dans l’Empire byzantin au cours des années 900.

Au-delà des preuves archéologiques, les Vikings pourraient également avoir exploré encore plus loin vers l’est, possiblement jusqu’en Chine et en Inde. Des liens avec ces régions sont suggérés par des objets comme la soie en provenance de Chine trouvée en Suède.

L’expansion des Vikings vers le sud, le long de la côte nord de la Francie, de la péninsule ibérique jusqu’à la côte nord de l’Afrique au début du 11e siècle est moins connue. Cependant, nous savons qu’ils n’ont pas tenté de traverser le Sahara en raison des conditions arides et du manque de voies navigables.

L’ère viking a ensuite pris progressivement fin vers le milieu du 11e siècle, influencée par des changements politiques, le contact avec d’autres cultures et la propagation du christianisme. Ces évolutions ont entraîné un changement d’attitude sociale.

Ainsi, pour répondre à la question initiale, en matière de distance, Terre-Neuve est probablement la colonie la plus éloignée jamais atteinte par les Vikings. Cependant, sur le plan strictement culturel, les échanges avec des villes comme Bagdad ont peut-être représenté des voyages encore plus importants vers l’inconnu.