in ,

En raison d’une trop forte consommation, la Chine met ses installations 5G en veille durant la nuit !

Crédits : mohamed_hassan / Pixabay

En Chine, le succès de la 5G se précise de plus en plus. Néanmoins, cela fait apparaître de nouvelles problématiques. En effet, les infrastructures nouvelle génération consomment énormément d’énergie. Ainsi, celles-ci font l’objet d’une mise en veille durant la nuit par l’opérateur en charge du système.

Des stations 5G en veille la nuit

En juillet 2020, la Chine a passé la barre des 100 millions d’abonnés au réseau 5G. L’installation de 250 000 pylônes dans le pays est déjà effective et le projet en comprend un total de 600 000 d’ici la fin 2020. Cependant, ces infrastructures sont énergivores. La société Huawei elle-même avait expliqué que les stations de base 5G consomment jusqu’à 3,5 fois plus d’énergie que leur équivalent 4G.

Afin de réduire cette consommation extrême, l’opérateur chinois Unicom met ses stations en mode veille le soir à 21 heures, et ce, jusqu’à 9 heures du matin. Selon un article du South China Morning Post publié le 27 août 2020, cette manipulation se fait à Luoyang, dans le centre de la Chine.

5G pylone
Crédits : Fabian Horst / Wikipedia

Des clients en partie mécontents

L’opérateur a indiqué que cette mise en veille est difficilement percevable par les clients. La raison avancée n’est autre que la sous-utilisation du réseau durant la nuit. Par ailleurs, l’arrêt du réseau n’est pas manuelle, mais s’effectuerait automatiquement à certains moments et selon la demande. Le PDG de Huawei Wang Xiaochu a d’ailleurs annoncé des ajustements à venir selon les besoins.

Toutefois, il faut savoir que la clientèle chinoise est déjà en partie insatisfaite de la couverture 5G actuelle. En effet, celle-ci fait l’objet d’une répartition inégale sur le territoire. Certains clients se posent même des questions sur l’utilité de souscrire un abonnement aussi onéreux, alors que le réseau est inaccessible durant certaines heures.

Un coût énergétique inacceptable

Enfin, il est vrai que le coût énergétique des installations 5G fait débat, alors que son déploiement ne fait que débuter. En mars 2020, l’entreprise suédoise de télécommunications Ericsson avait publié un rapport peu optimiste. Selon les auteurs, la consommation énergétique va augmenter de façon dramatique dans le cas où la 5G se déploie de la même façon que la 4G et la 3G. Autrement dit, ceci ne serait pas souhaitable sur le long terme pour des raisons écologiques.

En France, cet été, le maire de Grenoble Éric Piolle avait fustigé cette technologie. L’élu EELV avait été interrogé sur LCI durant le Grand Jury sur l’appel de la Convention citoyenne à un moratoire sur le déploiement de la 5G en France. Selon l’intéressé, la 5G serait une “fuite techno-scientiste” servant uniquement “à savoir combien de yaourts il reste dans votre frigidaire” ou “à regarder du porno dans l’ascenseur en HD“.