in

En proie à de terribles inondations, Venise est en état d’urgence !

Capture vidéo : Greenpeace Italie

Le gouvernement italien a récemment déclaré l’état d’urgence concernant la ville de Venise. En effet, une incroyable marée haute a causé de terribles inondations. Or, cette marée ayant impacté la majeure partie de la ville a été amplifiée par un épisode climatique ayant touché toute l’Italie.

Venise en état d’urgence

La ville de Venise (Italie) est réputée pour ses gondoles, ses ponts et ses canaux. Ceci n’est pas un hasard puisque cette cité comptant plus de 55 000 habitants intra-muros a été bâtie sur 118 îlots au moyen de nombreux piliers de bois. Le fait est que Venise coule ! En un siècle, celle-ci s’est enfoncée d’environ 30 cm et se situe aujourd’hui à seulement 1,30 m au-dessus du niveau de la mer.

Comme l’explique NPR, le gouvernement italien a décrété l’état d’urgence à Venise ce 14 novembre 2019. D’énièmes marées hautes (acqua alta) menacent dangereusement la ville, et ce jusqu’à la structure de la basilique Saint-Marc ! Le 12 novembre, les autorités ont mesuré la ligne haute des eaux à presque 1,88 m, une hauteur très proche du record datant de 1966. Deux jours plus tard, d’autres inondations moins importantes ont fait leur apparition.

Il s’avère que les fortes pluies et rafales de vent s’abattant actuellement sur l’Italie n’arrangent rien et causeront même sûrement d’autres inondations. Selon Greenpeace Italie, Venise n’est donc pas le seul endroit touché. Dans un tweet, l’ONG a indiqué qu’un peu partout en Italie, des phénomènes climatiques extrêmes se sont produits ces derniers jours.

Crédits : Greenpeace Italia sur Twitter

Un phénomène qui a toujours existé

Il faut savoir que depuis sa création au VIe siècle de notre ère, Venise est périodiquement inondée. Ceci est la conséquence des marées hautes qui se succèdent en raison du sirocco (courant d’air chaud d’Afrique) et de l’attraction lunaire. Néanmoins, le réchauffement climatique et les activités humaines ont fortement aggravé ce phénomène. Outre la montée des eaux, le sol de la ville s’affaisse. Cette situation est causée par les puits creusés au XXe siècle pour puiser dans la nappe phréatique. En effet, des terrains déjà instables avaient été fragilisés.

De plus, le port de Marghera a été modernisé afin d’obtenir des canaux plus profonds et ainsi permettre le passage de gros navires de croisière. Or, les passages fréquents de ces bateaux fait que la mer pénètre plus facilement dans la lagune. Il s’agit d’une véritable problématique dans la mesure où Venise accueille plus de 35 millions de visiteurs chaque année.

Rappelons que Venise et sa lagune sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987. Néanmoins, l’augmentation de la force et de la fréquence des marées hautes ont progressivement raison de la ville.

Sources : NPRConsoGlobe

Articles liés :

Indonésie : menacée par les eaux, la capitale Jakarta sera bientôt délocalisée !

Le dernier rapport du GIEC annonce une catastrophe dans les océans et la cryosphère

La hausse du niveau de la mer s’accélère encore et encore