in

En Floride, il a plu des iguanes !

Crédits : BelgaImage

Les basses températures enregistrées à Miami de lundi à mercredi ont entraîné des chutes d’iguanes postés dans les arbres de la ville. Un phénomène naturel pour ces reptiles.

Il y a quelques jours une vague de froid a enveloppé la Louisiane, les deux Carolines et la Floride, forçant le National Weather Service de Miami à publier une note d’information peu banale. “Ne soyez pas surpris si vous voyez des iguanes tomber des arbres ce soir“, pouvait-on lire ce mardi dans un bulletin météo.

Figés par le froid

En effet, ces reptiles à sang froid ne supportent pas les basses températures. En dessous d’un certain seuil, ils entrent alors dans état d’endormissement, une manière pour eux de se protéger jusqu’à ce que leur corps se réchauffe à nouveau. Mais la manoeuvre n’est pas sans risque. À Miami, de nombreux iguanes dorment en effet très souvent dans les arbres. Il peut donc arriver que certains, à cause d’un coup de vent par exemple, tombent du haut de leur dortoir.

Le seuil de température où les iguanes commencent à entrer dans cet état d’endormissement dépend grandement de la taille de l’iguane, explique à CNN Ron Magill, directeur de la communication au zoo de Miami. D’une manière générale, plus l’iguane est grand, plus il peut tolérer le froid pendant de plus longues périodes“.

Mais à partir d’un certain seuil – environ 5°C – même les plus robustes ont du mal à tenir le coup.

iguane
Crédits : Counselling/pixabay

Dangereux pour les iguanes et les passants

Ces chutes d’iguanes peuvent être dangereuses pour l’animal, en premier lieu, qui peut se blesser. On souligne également que plusieurs “chasseurs d’iguanes” attendent avec impatience ce type de phénomène météo qui favorise la capture de ces reptiles.

En outre, la situation peut aussi être dangereuse pour les humains placés au mauvais endroit au mauvais moment. Un spécimen adulte peut en effet parfois peser jusqu’à 10 kilos. Autant vous dire qu’une telle charge sur le crâne peut faire tout drôle ! En cas de rencontre avec l’un de ces reptiles “figés” au sol, la meilleure approche est de le déplacer avec précaution vers une zone ensoleillée, ce qui précipitera son réveil.

Par ailleurs, de nombreux iguanes du sud de la Floride se sont adaptés à ces conditions temporaires en pénétrant dans des terriers où ils restent isolés du froid. Ils ont également tendance à vivre à proximité de grandes étendues d’eau, où les températures sont en général un peu moins fraîches. de quoi éviter les mauvaises surprises.

Articles liés :

Il fait si chaud en Australie que des centaines de chauves-souris mourantes tombent des arbres

Comment les espèces invasives menacent et bouleversent les écosystèmes

Les orques maintenues en captivité, ces victimes du stress chronique