in

En Chine, des drones ont pour mission d’éliminer les insectes ravageurs dans les cultures !

La chenille du papillon Spodoptera frugiperda est envahissant et plutôt redoutable ! Crédits : Wikipedia

En Chine, des tests destinés à éliminer des insectes ravageant les cultures ont été couronnés de succès. En effet, des drones diffusant un insecticide ont été mobilisés avec un taux de réussite frôlant la perfection !

Tuer les insectes avec des drones

Comme l’explique Bloomberg dans un article publié le 2 septembre 2019, les drones pourraient représenter une solution efficace pour débarrasser les champs des insectes ravageurs. XAG, un fabricant de drones basé en Chine a déjà effectué des tests concluants, en collaboration avec Bayer Crop Science.

Le rôle des drones est de diffuser un insecticide sur les cultures, un produit qui selon les autorités chinoises aurait une faible toxicité. Or selon les résultats communiqués, les insectes ravageurs auraient été éliminés à hauteur de 98 % ! Il faut savoir que la chenille du papillon Spodoptera frugiperda (ou noctuelle américaine du maïs) est redoutable, notamment dans la province du Yunnan où ont eu lieu les tests. Évidemment, les résultats de ces derniers ont été accueillis avec enthousiasme par des exploitants fatigués de la situation.

Crédits : PxHere

Un insecte très difficile à combattre

Habituellement, les agriculteurs utilisent des pulvérisateurs d’insecticide traditionnels, mais ont du mal à combattre la prolifération des chenilles. En effet, l’insecte arrivé à maturation est capable de parcourir environ 100 km en une seule nuit ! Il faut également savoir qu’en Chine, le Spodoptera frugiperda est présent sur une surface de près d’un million d’hectares !

Les drones de XAG et leur efficacité pourraient donc permettre aux agriculteurs de protéger leurs exploitations. De plus, il s’agit de gagner un temps précieux pouvant servir à d’autres activités. Surtout, les exploitants s’exposent à de graves problèmes de santé avec leurs méthodes habituelles. Les drones pourraient donc s’activer et agir de manière autonome durant la nuit, c’est-à-dire au moment où les insectes sont les plus actifs.

S’attaquant au maïs, le Spodoptera frugiperda est présent en Chine depuis le début de l’année 2019. Particulièrement envahissante, cette espèce a colonisé une partie de l’Asie et du Moyen-Orient en 2018. Avant cela, le papillon était déjà présent en Afrique et dans d’autres pays comme le Brésil. Là-bas, 600 millions de dollars sont dépensés par an pour la lutte contre les chenilles !

Articles liés :

De nouvelles chenilles hybrides menacent l’agriculture mondiale !

Ce minuscule insecte asiatique qui ruine des millions d’arbres en Amérique du Nord

Cette start-up combat les insectes avec leurs propres phéromones !