in

En Afrique, seulement six laboratoires sont capables de tester le coronavirus pour 1,2 milliard d’habitants !

Crédits :Samara Heisz / iStock

La population du continent africain dépasse le milliard. Or, une récente affaire y a révélé la faiblesse des infrastructures de santé. En Afrique, seulement six laboratoires sont aujourd’hui capables d’effectuer des tests de coronavirus. Cela paraît bien peu en cas d’arrivée de l’épidémie.

Un manque de moyens criant

Il y a quelques semaines, alors que les premiers cas de coronavirus 2019-nCoV étaient confirmés en Chine, la Côte d’Ivoire suspectait un de ses ressortissants d’avoir été infecté. Comme l’explique le Washington Post dans un article du 6 février 2020, les autorités du pays avaient envoyé des échantillons au laboratoire le plus proche en capacité d’effectuer les analyses. Or, celui-ci se trouvait à Paris, autrement dit à plus de 7 000 kilomètres de là.

Les analyses se sont heureusement révélées négatives. Toutefois, cette affaire a permis de comprendre que le continent n’avait pas les moyens de faire face à une éventuelle arrivée de premiers cas de coronavirus. Il y a encore une semaine, seulement deux laboratoires africains étaient capables d’effectuer le test du coronavirus. Ceux-ci se trouvent au Sénégal et en Afrique du Sud. Les jours suivants, différents pays ont reçu le matériel nécessaire, à savoir le Ghana, Madagascar, le Nigeria ainsi que la Sierra Leone.

virus
Crédits : geralt/pixabay

Gare à l’arrivée du coronavirus

Le fait est qu’avec six laboratoires, le continent africain paraît encore bien trop peu équipé. Rappelons que sa population se chiffre à environ 1,2 milliard de personnes ! Par ailleurs, pas moins d’un million de ressortissants chinois s’y trouvent également. Or, ces derniers vivent parfois dans des zones très densément peuplées.

Comme chacun sait, l’Afrique n’a pas encore été touchée par l’épidémie actuelle. Cependant, le manque de moyens fait craindre le pire. Cette crainte est relative à l’éclatement de gros foyers épidémiques sur le continent si des cas importés de coronavirus venaient à être confirmés. Par ailleurs, le bilan actuel fait tout de même état de plus de 40 000 cas pour environ 900 décès et personne n’est certain que le pic de l’épidémie ait été atteint.

Il faut savoir que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a dressé une liste de 13 pays particulièrement exposés en raison de leurs liens avec la Chine. Malheureusement, ces derniers tardent à prendre des mesures. Citons tout de même quelques réactions timides. Le Mozambique ne délivre plus de visas pour les ressortissants chinois et l’Afrique du Sud renvoie les colis en provenance de Chine. Par ailleurs, plusieurs compagnies aériennes du continent ont stoppé leurs liaisons avec ce pays.

Articles liés :

Des chercheurs ont tenté de déterminer la date du pic de l’épidémie de coronavirus

CARTE : suivez la propagation mondiale du coronavirus en temps réel

Coronavirus : la Chine avait été alertée par ses scientifiques il y a un an !