in

En 2037, la moitié des bébés naîtront de couples qui se sont rencontrés en ligne

Cédits : Pexels / rawpixel.com

Selon un nouveau rapport, il y aura en 2037 plus de bébés nés de parents qui se sont rencontrés en ligne que de bébés nés de parents qui se sont connus de manière plus “traditionnelle”.

Vous avez connu votre conjoint(e) sur Internet ? Vous n’êtes pas seul. Depuis une quinzaine d’années maintenant, de plus en plus de personnes se tournent vers des sites dédiés pour chercher l’amour, au détriment des rencontres physiques. Les raisons sont variées. En général, le processus est souvent considéré comme “plus simple”, permettant de rechercher des personnes qui répondent vraiment à nos critères. Mais à quel point ce nouveau processus de rencontre est-il ancré dans nos populations ?

Des étudiants de l’Imperial College Business School (Royaume-Uni) se sont penchés sur la question. Et plus particulièrement sur celle des “bébés électroniques”. Autrement dit, les bébés nés de parents qui se sont rencontrés en ligne. Pour ce nouveau rapport, baptisé Future of Dating, les auteurs se sont appuyés sur les données de plus de 4 000 Britanniques inscrits sur le site de rencontres eharmony et sur des projections du taux de natalité actuel calculées par le Bureau des statistiques nationales du Royaume-Uni (ONS).

2037, l’année où tout bascule

Selon ce rapport, 2,8 millions de bébés électroniques sont nés depuis le début des années 2000 au Royaume-Uni. Sur cet échantillon, environ 35% sont nés dans l’année qui a suivi la rencontre entre les deux parents. Il ressort également que les hommes sont plus susceptibles que les femmes d’avoir des enfants avec un partenaire qu’ils ont rencontré en ligne (42% contre 33%).

Sur la base de leurs projections, les jeunes chercheurs ont estimé qu’en 2030, 40% des bébés naîtront de couples qui se sont rencontrés en ligne. Ils soulignent également que 2037 allait marquer un nouveau tournant. Cette année-là, plus de la moitié des nouveaux-nés seront des bébés électroniques.

rencontres ligne bébés
Crédits : RachelScottYoga

Pour mieux s’en rendre compte, le rapport souligne également que dans les années 70, un couple sur cinq se rencontrait dans un pub. Aujourd’hui, seul un couple sur 14 est concerné. On rappelle toutefois que ces données ne concernent que les Britanniques. il serait intéressant de mener les mêmes recherches en France, et pourquoi pas dans le monde.

Ce constat n’est de toute façon pas très étonnant. Une étude de l’ONS publiée en décembre 2017 avait en effet révélé que les moins de 25 ans consacrent aujourd’hui plus d’un tiers de leur temps libre en ligne. C’est donc, forcément, autant de temps en moins passé dehors à faire des rencontres.

Source

Articles liés :

Infographie : comment les relations longue distance marchent-elles ?

États-Unis : presque tous les aliments pour bébés contiennent des métaux lourds

Il y a 3 000 ans, des bébés buvaient déjà du lait animal dans des “biberons”