in

En 2030, le climat de la Terre pourrait ressembler à celui du Pliocène moyen

Crédits : iStock

Une récente étude suggère qu’au rythme actuel, nous pourrions revenir en 2030 au climat régnant sur Terre il y a 3 millions d’années. En 2150, la Terre pourrait alors – à terme – ressembler à ce qu’elle était il y a 50 millions d’années.

D’ici 2030, le climat de la Terre devrait ressembler à celui du Pliocène moyen, remontant à plus de 3 millions d’années, révèle aujourd’hui une étude publiée dans les Actes de l’Académie des Sciences. Pire encore, si les émissions mondiales de gaz à effet de serre ne sont pas contrôlées dans les prochaines années, le climat de notre planète pourrait bien ressembler en 2150 à ce qu’il était il y a 50 millions d’années, durant l’Éocène. Et le vivant pourrait ne pas être préparé.

« Un territoire inconnu »

« Nous nous dirigeons vers un territoire inconnu pour la société humaine, prévient Kevin Burke, de l’Université de Wisconsin-Madison (États-Unis) et principal auteur de l’étude. Nous évoluons vers des changements très spectaculaires sur une période extrêmement rapide, renversant une tendance de refroidissement planétaire en quelques siècles ». Ce taux de changement accéléré inquiète donc les chercheurs, qui craignent que la vie ne puisse pas suivre la cadence de ces changements.

Pour cette étude, les chercheurs ont examiné les projections climatiques futures signées du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Ils les ont ensuite comparées avec les données climatiques disponibles concernant plusieurs périodes géologiques passées de la Terre. Un premier scénario impliquait le fait que nous ne réduisions pas les émissions de gaz à effet de serre. Dans un second scénario, les émissions étaient réduites modérément. Résultats : dans les deux scénarios, le climat de la Terre ressemblait le plus étroitement au Pliocène moyen à l’horizon 2030 ou 2040.

canicule chaleur soleil
Crédits : iStock

Retour dans le passé, il y a 50 millions d’années

En d’autres termes, en 2030 ou en 2040, le climat de la Terre pourrait se réchauffer au point de revenir à ce qu’il était il y a 3 millions d’années. Et si l’on suit la tendance, nous pourrions en 2150 revenir au même climat ressenti il y a 50 millions d’années (aride et vierge de glace). Si l’histoire de la Terre est définie par des périodes de réchauffement et de refroidissement cycliques, ces derniers se déroulent généralement sur des dizaines de millions d’années. La différence ici, c’est que nous pourrions rembobiner 50 millions d’années de refroidissement en seulement deux ou trois siècles.

Ces deux scénarios sont bien sûr pessimistes. L’avenir pourrait être meilleur « si nous passons des combustibles fossiles à des sources d’énergie plus durables et sans émissions de carbone, note le chercheur. Mais il reste encore beaucoup à faire. Ce travail nous indique comment nous pouvons utiliser notre histoire et l’histoire de la Terre pour comprendre les changements d’aujourd’hui et la meilleure façon de nous adapter ».

Source

Articles liés :

La fonte du permafrost, une véritable bombe climatique

Infographie : un siècle de réchauffement climatique en 35 secondes

Le nouveau rapport (très) alarmant de l’ONU sur le climat

En 2030, le climat de la Terre pourrait ressembler à celui du Pliocène moyen
noté 2.3 - 7 vote[s]